Cas clinique : céphalées récidivantes chez une jeune femme

Dr Dominique Savary

Auteurs et déclarations

25 juin 2018

Une augmentation des apports hydriques n’a pas montré d’effet ni sur le traitement, ni sur la prévention du SPPL. Dans le cas présent un blood patch a été proposé et s’est révélé efficace (injection lente de 30 mL de sang de la patiente dans l’espace épidural).

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....