Cas clinique : céphalées récidivantes chez une jeune femme

Dr Dominique Savary

Auteurs et déclarations

25 juin 2018

Le SPPL survient surtout chez l’adulte jeune entre 15 et 30 ans et deux fois plus souvent chez les femmes que chez les hommes. La présence de facteur psychologique est fortement suspectée. Une fois la ponction réalisée, le repos prolongé n’a pas d’effet préventif [1]. La présence d’une céphalée au moment de la ponction est un facteur de risque connue pour entrainer un SPPL plus sévère et plus prolongé.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....