Cas clinique: patient avec douleur subaigüe rétrosternale avec épigastralgie

Dr Colas Tcherakian

Auteurs et déclarations

18 avril 2018

Chaque mois, le Dr Colas Tcherakian (Hôpital Foch, Suresnes), présente un cas clinique en pneumologie.

 

Présentation

Il s’agit d’un chauffeur de poids lourds, marié avec deux enfants. Il ne fume pas et consomme de l’alcool occasionnellement. Il a comme antécédents :

  • une insuffisance rénale modérée avec une protéinurie à 1 gr par jour, suivi en néphrologie sous IEC

  • une obésité morbide

  • une hypertension artérielle

  • un diabète de type II

  • une hypercholestérolémie

  • une hyperthyroïdie

  • une fracture du poignet

  • une épigastralgie avec une sérologie Helicobacter Pylori positive en 2014. L’endoscopie gastrique post-traitement retrouvant une antrite chronique avec une œsophagite peptique de grade I et la recherche d’Helicobacter Pylori négatif à l’anapath.

Son traitement habituel comporte :

  • Irbesartan 300 mg jour

  • Indapamide LP 1,5 mg par jour

  • Amlor 5 mg

  • Lévothyrox 50 μgr par jour

  • Metformine 1 gr matin et soir

  • Nebivolol 5 mg par jour

  • Répaglinide 2 mg par jour

  • Rosuvastatine 5 mg par jour

Depuis quelques jours, le patient présente une douleur sub-aigüe retrosternale avec épigastralgie. Devant la persistance des douleurs, le patient consulte aux urgences le 13 janvier à 20h. Il présente une détresse respiratoire avec désaturation en air ambiant, il est alors mis sous 3l d’oxygène.

A l’examen, l’interne note :

  • Poids 108 kg, taille 1m76, IMC 34,8, fréquence cardiaque 100/min, pression artérielle 130/90, température 38.4 C, saturation 94 % sous 4 l.

Le patient est eupnéique au repos. Il y a de crépitants aux deux bases, prédominants à droite. Pas de toux, pas de crachat. Les bruits du cœur sont normaux. Légers oedèmes des membres inférieurs. Pas de turgescence jugulaire, pas de reflux hépato jugulaire. L’abdomen est souple, indolore, pas de masse palpée. Il y a persistance de la douleur thoracique, fluctuante, augmentant à la déglutition et à l’antéflexion.

Le gaz du sang sous 3 l montre un pH à 7.48, une pCO2 à 34 mm Hg, une pO2 à 59 mm Hg et des lactactes à 1.4. La NFS retrouvait 19 000 leucocytes à prédominance de neutrophiles ; la troponine, les D-dimères et la lipase sont négatifs. Le test rapide de grippe / VRS est négatif.

Le patient est alors traité par ceftriaxone et rovamycine.

On collecte les images suivantes :

Figure 1 

Radiographie thoracique

Figure 2 

ECG

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....