Prévention santé : le gouvernement dévoile 25 mesures concrètes pour tous les âges

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

27 mars 2018

Dans cet article

Paris, France— Lundi, le premier ministre, Édouard Philippe, et la ministre de la Santé et des Solidarités, Agnès Buzyn, ont présenté les «25 mesures-phares» de la nouvelle politique de prévention du gouvernement (1er axe de la Stratégie nationale de santé 2018 – 2022).

« On  meurt  trop  souvent  trop  jeune  en  France.  Et  une  vraie  politique  de  prévention  permettrait de  préserver  près de  100000  vies  par an », a indiqué en préambule le premier ministre à la presse.

L’objectif de ces mesures concrètes est « d’obtenir un environnement favorable à la santé aux différents âges de la vie » et pour cela le gouvernement a prévu de débourser 400 millions d’euros sur 5 ans.

 
Une  vraie  politique  de  prévention  permettrait de  préserver  près de  100000  vies  par an Edouard Philippe
 

Au programme, notamment, la formation des écoliers aux premiers secours, un pas de plus vers la prescription de l’activité physique, un nouveau dépistage systématique du cancer du col, le remboursement des substituts nicotiniques au même titre que les médicaments, ou la généralisation de la vaccination antigrippale par les pharmaciens dès 2019…

Les 25 mesures-phares au fil des ans

1. Supplémenter en vitamine B9 les femmes enceintes et en désir de maternité

Compte tenu de l’insuffisance d’apport en vitamine B9 dans la population générale, une supplémentation systématique des femmes au moins 4 semaines avant la conception et au moins durant les deux premiers mois de grossesse est recommandée afin d’éviter les anomalies de la fermeture du tube neural.

2. Mieux prévenir les consommations à risque et mieux repérer les addictions pendant la grossesse

Il est prévu :

- d’augmenter la taille du pictogramme « zéro alcool pendant la grossesse » sur les contenants d’alcool pour 2019 ;

-de mettre à disposition des femmes enceintes des auto-questionnaires «consommation (alcool, tabac, cannabis) - facteurs de vulnérabilités» ;

-de diffuser des messages clefs sur les comportements favorables à la santé dans les 16 temps organisés pour le suivi de la femme enceinte.

3. Créer un site internet de référence et mener une campagne de communication afin d'informer la population sur les risques des produits chimiques de consommation courante.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....