Contre le syndrome de l’intestin irritable, les yaourts faits maison sont-ils la bonne recette ?

Stéphanie Lavaud, avec Damian McNamara

Auteurs et déclarations

20 mars 2018

Orlando, Etats-Unis -- La consommation quotidienne de yaourts faits maison peut conduire à une résolution complète des symptômes chez les patients atteints du syndrome du côlon irritable. Telle est la conclusion d’une étude prospective assez surprenante présentée en décembre dernier au World Congress of Gastroenterology[1] et rapportée par nos confrères de Medscape.com.

« Nous avons été surpris par la réponse: nous avions 189 patients dans l'étude, et 169 (89%) présentaient une rémission dans les 6 mois », a déclaré Manju Girish Chandran, de l'hôpital Mary Breckinridge ARH à Hyden, Kentucky. Et ce, alors que certains des participants vivaient avec les symptômes du syndrome du côlon irritable (SII) depuis 9 ou 10 ans, a-t-elle commenté en présentant les résultats.

Agir sur le microbiote

Le syndrome de l’intestin irritable est un désordre du tractus gastro-intestinal, sans test diagnostic, ni traitement bien établi. Néanmoins, on sait qu’il existe un axe intestin-cerveau, et qu’un dysfonctionnement de cet axe constitue à des mécanismes du SII. Et il a été montré que des modifications de la stabilité et la composition du microbiote sont susceptibles d’améliorer les symptômes chez les patients souffrant du SII [2].

C’est aussi une pathologie où les patients sont souvent peu ou pas soulagé par les médicaments, et recourent de fait (parfois avec succès) aux médecines complémentaires mais aussi à des régimes divers et variés (sans gluten, sans lactose, à base d’oméga 3, etc) sans fondement scientifique reconnu.

Ce sont les raisons qui ont conduit la chercheuse et son équipe à émettre l’hypothèse que la consommation quotidienne de yaourts faits maison, contenant des lactobacilles, pourrait modifier la flore intestinale et, au final, traiter le SII.

Intégré à l’alimentation quotidienne

Pour leur étude, l'équipe a recruté 189 patients consécutifs diagnostiqués avec le syndrome du côlon irritable dans deux centres médicaux de l'est du Kentucky. Les patients ont été invités à consommer 2 à 3 pots de yaourt chaque jour et à consigner leur consommation et leurs symptômes dans un tableau. Leurs réponses ont été évaluées tous les 2 mois pendant 6 mois.

Au total, 189 patients (63% de femmes, 49 ans d’âge moyen, 46% ayant eu une coloscopie précédemment) avec un SII ont été inclus dans l’étude et tous ont très bien toléré le yaourt. Cinq patients ont stoppé le « traitement » avant les 6 mois. A la fin de l’étude,169 des patients de la cohorte ont rempli les critères de rémission sans effet secondaire, avec une consommation équivalent à 2 pots en moyenne par jour.

Yaourts : do it yourself !

Tout d'abord, faire bouillir 3,8 litres de lait (1 gallon) pendant 5 minutes et laisser refroidir jusqu’à ce qu’il soit tiède. Ensuite, mélanger 1 pot (1 « cup » selon les mesures anglo-saxonnes) de yaourt nature « type Danone », qui est utilisé comme « starter » et source de lactobacilles. Placer dans un four avec la lumière allumée pendant la nuit (mais ne pas allumer le four), puis réfrigérer le lendemain matin. Garder 1 pot comme démarreur pour le lot suivant.

Facile, pas cher, à l’encontre des idées reçues

Commentaire du premier auteur : « Vous pouvez préparer du yaourt pour 1 semaine, et ce n’est pas cher. De plus, pas besoin de le manger nature, on peut l’agrémenter de fruits ou le prendre dans un smoothie. De cette façon, il n’est pas assimilé à un « médicament » mais fait partie de l’alimentation quotidienne.

Il s’agit bien sûr d’une étude pilote qui ne répond pas aux critères d’un essai randomisé, en aveugle, avec groupe témoin. Néanmoins, « c’est la première étude à montrer "que le yaourt – même s'il est fait maison – peut être utilisé dans le SII", a déclaré le Dr Ronnie Fass, du MetroHealth Medical Center à Cleveland, co-signataire de l’abstract. Et à aller à l’encontre de l’adage populaire consistant à dire aux patients avec un SII d’éviter les produits à base de lait (de vache) ».

La prochaine étape consistera à étudier l'efficacité du yaourt fait maison chez des patients présentant différents sous-types de syndrome du côlon irritable – constipation ou diarrhée – et à randomiser les participants, a déclaré Manju Girish Chandran.

 
C’est la première étude à montrer "que le yaourt – même s'il est fait maison – peut être utilisé dans le SII Dr Ronnie Fass
 

Un effet du placebo variable

Interrogé par mail par Medscape édition française, le Pr Philippe Marteau (Service d’Hépato-Gastroentérologie, Hôpital St Antoine) a fait part de sa réserve sur l’intérêt de cette « recette miracle » un peu facile : « en tant que médecin, nous écrit-il, je ne conseillerai pas à ce stade cette approche aux personnes souffrant d’intestin irritable. »

« La démonstration de l’effet d’un traitement nutritionnel ou autre dans le syndrome de l’intestin irritable ne peut être reconnue que dans le cadre d’une étude contrôlée tant l’effet du placebo est variable dans cette affection fréquente », ajoute-t-il.

« Se référer à une éventuelle modulation du microbiote intestinal après ingestion de yaourts est aussi très hypothétique. Si ces sujets étaient des consommateurs habituels de laitages et qu’ils ont changé le produit laitier usuel qu’ils consommaient (du lait ??) pour du yaourt on pourrait imaginer que la meilleure digestibilité du lactose du yaourt (fait établi) est un mécanisme de l’amélioration de leurs symptômes ».

Il note cependant que « des études ont montré la supériorité de certains produits laitiers fermentés (notamment Activia®) contenant notamment des bifidobactéries dans l’intestin irritable avec pour contrôle un produit quasi superposable au yaourt classique ».

Cette étude préliminaire demande bien sûr confirmation avant diffusion à grande échelle. Néanmoins, facile, peu coûteuse, saine et ne demandant aucun matériel particulier, chacun peut en faire l’expérience à titre individuel avec ou sans symptômes.

 

 

 

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....