Quiz express: que savez-vous de l’anémie ferriprive ?

Dr Emmanuel C. Besa, Dr Derek B. Laskar

Auteurs et déclarations

31 janvier 2018

Les enfants atteints d’anémie ferriprive peuvent présenter des troubles du comportement. Le développement neurologique est perturbé chez les nourrissons et la performance scolaire est réduite chez les enfants en âge d’être scolarisés. Les quotients intellectuels (QI) des enfants scolarisés atteints d’anémie sidéropénique ont été reportés et décrits comme significativement inférieurs à ceux de leurs camarades non anémiés. Des troubles du comportement comme le déficit de l’attention peuvent se manifester. La croissance des nourrissons est également perturbée en cas d’anémie ferriprive. Le dommage neurologique d’un fœtus en anémie ferriprive se présente sous la forme d’une lésion neurologique permanente qui, typiquement, ne régressera pas d’elle-même. La supplémentation ferrique stabilisera le patient et évitera l’aggravation du tableau clinique.

Une étude de cas /contrôle incluant 2957 enfants et adolescents atteints d’anémie sidéropénique, et 11828 sujets sains, issus de la base de données du Taiwan National Health Insurance a montré que l’anémie ferriprive est associée à une augmentation du risque des troubles psychiatriques. Après ajustement des données démographiques et des facteurs de risque pour l’anémie sidéropénique, les enfants et adolescents concernés par cette pathologie présentaient un plus haut risque de développer les troubles suivants :

  • Trouble dépressif unipolaire

  • Trouble bipolaire

  • Trouble anxieux

  • Troubles du spectre autistique

  • Déficit de l’attention/ Trouble hyperactif

  • Tic

  • Retard de développement

  • Retard mental

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE

Traitement....