7 questions polémiques sur les vaccins : que répondre aux parents ?

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

3 janvier 2018

Dans cet article

L’obligation vaccinale est-elle un « cadeau » fait aux laboratoires ?

A cette question, posée par une journaliste du Figaro, le Pr Fischer a donné une réponse chiffrée. « Si on fait l’hypothèse que 95 % des 800 000 enfants d’une génération seront vaccinés là où aujourd’hui, ils sont entre 70 à 80 %, le chiffre d’affaires des industriels qui produisent les vaccins va augmenter de 10 à 15 millions d’euros (2 à 3 %) en France, ce qui est peu pour l’ensemble des fabricants de vaccins (CA global de 500 millions). Or, en parallèle, l’industrie va perdre beaucoup d’argent sur la vente des antibiotiques, des antiviraux, des médicaments utilisés en réanimation ».

 
Cette croissance très relative du marché des vaccins en France n’est absolument pas un sujet pour les laboratoires. Frédéric Bizard
 

A cela, Frédéric Bizard (économiste, spécialiste des questions de protection sociale et de santé, Paris) a précisé que les laboratoires qui fabriquent les antibiotiques et les antiviraux sont, en effet, souvent les mêmes que ceux qui produisent les vaccins. Il a également indiqué que le marché mondial des vaccins était estimé à 35 milliards d’euros à l’horizon de 2020, en raison de l’expansion dans un certain nombre de pays émergents. « Cette croissance très relative du marché des vaccins en France n’est absolument pas un sujet pour les laboratoires », a-t-il expliqué.

Sont intervenus lors des mini-conférences: Frédéric Dardel, Président de l’Université Paris Descartes ; Françoise Barré-Sinoussi, codécouvreuse du VIH, Prix Nobel de Médecine 2008 ; Directrice de recherche émérite Inserm ; Daniel Levy-Bruhl, Responsable d’unité Santé Publique France, Département des maladies infectieuses ; Véronique Dufour, Médecin chef-adjoint de la Protection Maternelle et Infantile de la Ville de Paris ; Alain-Jacques Valleron de l’unité Inserm 1169 – Hôpital Bicêtre, AP-HP ; Liliane Keros de l’Académie nationale de Pharmacie ; Alain Fischer, Professeur d’immunologie pédiatrique - Institut Imagine (Inserm, Université Paris-Descartes, Hôpital Necker Enfants malades AP-HP) et titulaire de la chaire de médecine expérimentale au Collège de France ; Frédéric Bizard, économiste, enseignant à Sciences Po.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....