Premières recommandations européennes de la sclérose en plaques

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

6 novembre 2017

Dans cet article

2. Syndrome clinique isolé

Recommandation 2 : Proposer de l’interféron ou l’acétate de glatiramère (Copaxone ) aux patients avec un  syndrome clinique isolé (1 seule poussée et non les 2 requises pour établir le diagnostic de SEP) et des anomalies évocatrices à l’IRM sans attendre le diagnostic de SEP. (Recommandation forte)

Commentaire du Pr Vermersch : « Il s’agit d’une nouveauté importante. Alors que le traitement du syndrome clinique isolé n’est pas encore remboursé par les autorités de santé, le groupe de travail recommande d’utiliser deux types de médicaments pour tenter d’empêcher l’évolution vers une SEP. Les experts ont considéré ces deux classes, dans un premier temps, parce qu’il s’agit de celles pour lesquelles nous avons accumulé le plus de données  d’efficacité et de sécurité sur le long terme chez ces patients. »

 

 
Proposer de l’interféron ou l’acétate de glatiramère (Copaxone ) aux patients avec un  syndrome clinique isolé.
 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....