Quiz express: 5 questions sur la dengue

Pr Michael Stuart Bronze

Auteurs et déclarations

15 août 2017

Le  diagnostic de dengue associée à des signes de choc est posé lorsqu’en plus des  symptômes de dengue, le patient présente une défaillance circulatoire dont les  signes peuvent être les suivants :

  • Pouls rapide et filant 

  • Diminution du gradient de pression artérielle (< 20  mm Hg), associé à des signes d’augmentation des résistances périphériques et à  une majoration de la pression artérielle diastolique

  • Hypotension

  • Peau humide et fraiche

  • Altération de la vigilance, même si certains patients  restent parfaitement alertes voire agités, du moins dans un premier temps.

Pour  établir un diagnostic de dengue hémorragique, le tableau clinique doit être  compatible avec cette affection et le patient doit en outre présenter une  tendance hémorragique mise en évidence par :

  • Une positivité du test au garrot (test au lacet ou  test au tourniquet)

  • L’existence de pétéchies, d’ecchymoses ou de purpura

  • Des saignements au niveau des muqueuses, du tractus  gastro-intestinal, aux points d’injections ou de prélèvement et ainsi qu’au  niveau de toutes les lésions cutanées intermédiaires ou profondes.

  • Hématémèse ou méléna associés à une thrombopénie (<  100,000 plaquettes)

  • Signes de perte plasmatique en lien avec une  augmentation de la perméabilité vasculaire.

La perte  plasmatique peut se manifester par un ou plusieurs des signes ci-dessous :

  • Augmentation de plus de 20 %  du taux d’hématocrite moyen pour l’âge et le sexe concerné

  • Baisse de plus de 20 % de  l’hématocrite après remplissage pour retrouver l’état d’hydratation de base

  • Signes de perte plasmatique  tels qu’un épanchement pleural, une ascite ou une hypoprotidémie

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....