Les probiotiques à l’essai dans la dépression légère à modérée

Aude Lecrubier, Liam Davenport

Auteurs et déclarations

29 juin 2017

Des améliorations significatives sur l'humeur, l'anhédonie et le sommeil

Lors du congrès, le Pr Caroline Wallace a présenté les résultats préliminaires chez 5 patients sous forme d'un poster (âge moyen 21,2 ans, 4 femmes).

Après 4 semaines de cure, des améliorations statistiquement significatives ont été observées sur l'humeur, l'anhédonie et le sommeil (voir tableau).

Tableau des principaux résultats

Score / symptôme

Test

T0

T4 semaines

T 8 semaines

Humeur

Echelle Montgomery-Asberg

24,4

14

11

Anhédonie

Echelle de plaisir Snaith-Hamilton (shaps)

36,2

29,4

29,4

Sommeil

Index de qualité du sommeil de Pittsburg (PSQI)

9,2

8,6

6,2

Anxiété

Inventaire d'anxiété état-trait

Tendance non significative

Pour les chercheurs, les bénéfices observés seraient médiés par l'interaction entre le microbiote intestinal et le système nerveux central. Les probiotiques agiraient notamment en réduisant l'inflammation et en augmentant le taux de sérotonine.

Mais, selon le Pr Wallace, l'utilisation des probiotiques comme antidépresseurs en pratique clinique n'est pas encore d'actualité car l'étude ait été réalisée en ouvert (source des biais).

Elle précise qu'un essai randomisé en double aveugle contre placebo est en cours avec pour objectif d'inclure 108 patients. Il est également prévu de réaliser plus de dosages moléculaires et de faire des évaluations par neuroimagerie.

Elle rappelle cependant que si ces résultats positifs venaient à être confirmés, le bon profil de sécurité des probiotiques (aucun effet secondaire n'a été rapporté pour les 5 cas décrits) serait un atout.

« Jusqu'à 60 % des patients arrêtent leurs antidépresseurs dans les trois premiers mois, principalement à cause des effets secondaires. En revanche, les probiotiques ne sont pas associés à des nausées, des vomissements, des maux de tête, des idées suicidaires, des troubles de la sexualité et vous pouvez les prendre sur le long terme », a souligné l'oratrice.

L’essai a été mené en collaboration avec Lallemand Health Solutions, le fabricant de Probio'Stick et avec l’institut du cerveau d’Ontario. Le Pr Wallace n'a pas de liens d’intérêt en rapport avec le sujet.

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....