Aspirine en prévention après 75 ans : plus de danger que de bénéfice ?

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

26 juin 2017

Une vaste étude observationnelle

Dans cette étude prospective, les chercheurs ont analysé la survenue de saignements chez 3166 patients anglais (50 % d’au moins 75 ans) traités par antiplaquettaires (principalement de l’aspirine) suite à un AIT, un AVC ischémique, ou un IDM.

Les participants ont débuté les antiplaquettaires entre 2002 et 2012 avec un suivi jusqu’à 2013. Près de 30 % d’entre eux recevaient une protection gastrique, soit des IPPs, soit des antihistaminiques H2.

Des saignements majeurs, invalidants ou mortels qui augmentent avec l’âge

Globalement, sur les 3166 participants, 405 ont eu un premier saignement (218 gastro-intestinaux, 45 intracrâniens, 142 autres) pendant les 13 509 patients-années de suivi.

En premier lieu, les chercheurs ont constaté que le taux annuel de saignements majeurs augmentait à partir de 70 ans (environ 1 %) pour atteindre 4,1 % à partir de 85 ans.

Chez les moins de 65 ans, le taux annuel de saignements engageant le pronostic vital ou mortels était inférieur à 0,5 % ; il était de 1,5 % pour les 75-84 ans et de près de 2,5 % chez les patients âgés de 85 ans et plus.

Aussi, le risque de saignements sévères était particulièrement élevé au niveau du tractus GI supérieur chez les seniors. Après 10 ans d’antiplaquettaires, le risque cumulé d’hémorragies majeures du tractus GI supérieur était quadruplé chez les plus de 75 ans versus les plus jeunes (1,93 % vs 9,16 %; p<0,0001).

Concernant le risque de complications à long termes, la proportion de survivants pour lesquels un saignement extra-crânien était associé à une invalidité passait de 3% pour les personnes de moins de 75 ans à 25% chez les personnes de plus de 75 ans (p<0,0001).

Tableau : Risque relatif de saignements majeurs des patients 75 ans vs <75 ans

Types de saignements

RR à 10 ans

≥75 ans vs <75 ans

p

Saignements majeurs

3,10

<0,0001

Saignements mortels

5,53

P<0,0001

Saignements majeurs du tractus GI supérieur

4,13

P<0,0001

Saignements GI invalidants ou mortels

10,26

P<0,0001

« Nos données montrent que pratiquement tous les patients devraient être considérés comme à haut risque à partir de 75 ans », commente le Dr Rothwell.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....