L’hygiène de vie après cancer du colon conditionne la mortalité à 7 ans

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

31 mai 2017

Chicago, Etats-Unis--Les patients atteints de cancer du colon de grade III qui adoptent une bonne hygiène de vie pendant et après un traitement adjuvant voient leurs chances de survie fortement augmenter, selon une étude présentée lors du congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO)[1]

Globalement, parmi les 992 patients atteints de cancers du colon avec envahissement des ganglions lymphatiques inclus dans l’étude, ceux qui avaient suivi les recommandations de l’American Cancer Society (ACS) sur la nutrition et l’activité physique* voyaient leur risque de décéder abaissé de 42 % par rapport aux autres, sur un suivi de 7 ans. Ils avaient également une meilleure survie sans progression (tendance).

Jusqu’ici l’impact du bon suivi de ces recommandations n’avait pas été évalué, a précisé l’auteur principal de l’étude le Pr Erin Van Blarigan (Université de Californie, San Francisco, Etats-Unis).

Il a rappelé qu’il y avait « plus d’1,3 millions de survivants à un cancer colorectal aux Etats-Unis » et que ces patients avaient « besoin d’être suivis et guidés sur ce qu’ils pouvaient faire pour diminuer le risque de récidive. »

« Les patients demandent souvent ce qu’ils peuvent faire en plus de la chimiothérapie pour prévenir le retour du cancer, et la bonne nouvelle est que nous avons des informations à leur donner qui proviennent d’une source de données assez importante », a commenté le président de l’ASCO, le Dr Daniel F. Hayes, lors d’une conférence de presse.

Le risque de décéder est diminué de près de moitié sur 7 ans

L’essai clinique dans lequel les patients ont été enrôlés entre 1999 et 2001 avait pour objectif primaire de comparer deux chimiothérapies adjuvantes entre elles. Au cours de l’étude, le mode de vie a été évalué deux fois. Les patients ont reçu un score de 0 à 6 en fonction de leur adhésion aux recommandations d’hygiène de vie ACS. Le score zéro indiquait que les participants avaient une mauvaise hygiène de vie alors que ceux qui avaient un score de 6 remplissaient tous les critères.

*Les recommandations ACS « nutrition & activité physique » en bref :

  • maintenir un IMC entre 18,5 et 25 kg/m² ;

  • faire régulièrement de l’activité physique : marche rapide ≥ 60 minutes 5 jours par semaine ;

  • suivre un régime alimentaire riche en céréales complètes, en légumes et en fruits et pauvre en viande rouge et en viande transformée.

La consommation d’alcool n’a pas été incluse dans les recommandations ACS, mais les chercheurs l’ont évaluée et ont établi un seuil : un verre par jour pour les femmes et deux verres par jour pour les hommes.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....