Quiz express: l’hypertrophie bénigne de la prostate

Bradley Schwartz, DO

Auteurs et déclarations

31 mai 2017

L’examen cytologique des urines doit être envisagé chez les patients qui présentent surtout des symptômes irritatifs pendant la miction. Les facteurs de risque de cancer de la vessie (tabagisme, antécédent de tumeur vésicale) doivent alerter le clinicien.

L’anamnèse a pour but d’évaluer le trouble mictionnel à la fois de manière qualitative et quantitative. La recherche de comorbidités et autres étiologies de SBAU est essentielle pour évaluer l’état général du patient et anticiper les éventuelles complications du traitement choisi.

Un examen clinique spécifique et une évaluation neurologique doivent être réalisés. Le toucher rectal permettra d’évaluer la taille de la prostate et de palper des anomalies.
L’examen neurologique évaluera les membres inférieurs, la fonction musculaire et le tonus du sphincter anal. L’examen du pénis et du prépuce pourra dépister une sténose du méat, un prépuce non rétractable, un ulcère pénien, ou encore des verrues.

Le dosage du PSA est recommandé chez les patients ayant une espérance de vie d’au moins 10 ans, et pour lesquels le diagnostic d’un cancer de la prostate modifierait la prise en charge.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....