Anxiolytiques et hypnotiques : difficile de faire baisser les prescriptions en France

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

12 avril 2017

Une légère baisse : un effet Stilnox ?

L’ANSM souligne tout de même que la proportion d’utilisateurs de benzodiazépines est en baisse de 5,7% en 2015 par rapport à 2012. Cette baisse est plus prononcée pour les hypnotiques (-12,8%) que pour les anxiolytiques (-3,8%). La consommation concomitante d’anxiolytique et d’hypnotique a également diminué, passant de 3,1% en 2012 à 2,7% en 2015.

Coup de frein sur le Stilnox

Depuis le 10 avril, le zolpidem (Stilnox® et génériques par voie orale), l’hypnotique le plus utilisé en France, doit être prescrit sur ordonnance sécurisée, comme les stupéfiants et assimilés.
 

Pour accentuer cette tendance, l’ANSM va « poursuivre ses actions pour renforcer le bon usage de ces médicaments. »

Depuis le 13 mars 2017, toutes les benzodiazépines sont désormais classées en « niveau trois » de danger, se traduisant par une incompatibilité majeure avec la conduite automobile.

Palmarès des produits (hypnotiques et anxiolytiques)

Entre 2012 et 2015, les benzodiazépines les plus utilisées en France sont l’alprazolam (Xanax® et Gé), suivi du zolpidem (Stilnox® et Gé) et du bromozépam (Lexomil® et Gé).

Sur la même période, la consommation des hypnotiques zolpidem et zopiclone (Imovane® et Gé) a diminué.

Les benzodiazépines anxiolytiques à demi-vie longue : bromazépam et prazépam (Lysanxia® et Gé) sont moins consommées au profit des benzodiazépines à demi-vie courte (alprazolam et oxazépam(Seresta®) qui présentent un risque théorique plus important de dépendance mais un moindre risque d’accumulation dans l’organisme en particulier chez la personne âgée.

La consommation de clonazépam (Rivotril® et Gé), principale benzodiazépine anticonvulsivante a diminué de 84% en 5 ans, suite à la mise en place en 2011 et 2012 de mesures réglementaires plus strictes en encadrant l’accès.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....