Dans cet article

2. Le top 10 des applis « Diabète » en français

Parmi les 50 applications recensées, les experts ont sélectionné les 10 leur paraissant les plus intéressantes.

• DiabetCare

  • Destinée aux patients sous pompe à insuline.

  • Gratuite. Développée par Nestlé HomeCare

Les plus :

  • Cette Appli est complète : carnet de glycémies, suivi graphique, calculateur de glucides, assistant-bolus, registre d’aliments (on peut aussi créer ses propres aliments).

  • Il est possible d’indiquer la date du changement de cathéter, de programmer un rappel, d’enregistrer le schéma de remplacement.

  • Possibilité de prendre des photographies et de paramétrer d’autres rappels (péremption d’ordonnance).

  • L’envoi des données par e-mail est possible.

Les moins :

  • L’aide au comptage des glucides est difficile d’utilisation car présentée sous forme d’une table pour 100 grammes et par portions.

• Diabète gourmand

  • permet à ses utilisateurs de connaître la composition en glucides du repas à partir des différents aliments qui le composent.

  • Version gratuite avec publicité ou payante. Développée par Bayer.

Les plus :

  • Permet de bien visualiser la quantité de glucides. Pour chaque aliment répertorié, la modification de la barre de poids (en grammes) fait apparaitre une nouvelle photographie de cet aliment, avec le poids choisi, dans une assiette.

  • Des renseignements et des conseils sont fournis en fonction de l’aliment choisi.

  • Il est possible de créer des recettes, de les photographier et de faire apparaître la composition dans la base de données. Ces recettes alimentent la rubrique « à vos fourneaux » et peuvent être échangées entre patients.

• Diabète Passeport

  • Il s’agit d’un carnet élaboré. Glycémie, glucides, doses d’insuline peuvent être rentrés. Différentes courbes de synthèse sont disponibles.

  • Editée par EcotouchMedia.

Les plus :

  • Tableaux récapitulatifs très informatifs par jour de la semaine et par tranche horaire.

  • Des rappels (alarmes) sont possibles.

  • Des rapports PDF peuvent être créés et envoyés par e-mail.

Les moins :

  • Beaucoup de courbes et de valeurs dans l’aide à la gestion de l’insulinothérapie. Quelle utilité pour le patient ?

• DiabetoPartner

  • Aide le patient diabétique de type 2 au quotidien : fiches de conseils pratiques (hypoglycémie, lecture d’étiquettes, recettes de cuisine, informations générales), un carnet de suivi (pas de doses d’insuline), une partie de gestion des rendez-vous avec rappel dans le calendrier, pilulier, gestion d’ordonnances (photographie des ordonnances, historique, envoi à son pharmacien pour préparer la délivrance des médicaments), enregistrement de données cliniques et biologiques (pression artérielle, HbA1c, …).

  • Réalisée par le laboratoire Merck-Sharp & Dohme (MSD) France, en partenariat avec la Fédération Française des Diabétiques (ex-AFD).

Les plus :

  • Une présentation de la FFD est incluse dans cette Appli, avec possibilité de trouver l’antenne la plus proche.

  • Conditions d’utilisation bien détaillées.

  • Cette Appli s’intègre parfaitement avec l’environnement du smartphone (liens avec le calendrier, le podomètre intégré, etc.).

  • Différentes étapes apparaissent, pour demander au patient l’autorisation d’interagir avec d’autres AMS de son smartphone.

  • La participation de la Fédération Française des Diabétiques est un élément à souligner.

• GluciChek

  • Cette Appli a une double fonction : noter des évènements particuliers (hypoglycémies, hyperglycémies,…), et aider le patient à déterminer la composition de ses repas grâce à une base de données alimentaires.

  • Développée par Roche Diabetes Care France en collaboration avec une équipe médicale.

Les plus :

  • Bonne visualisation de la quantité de glucides.

  • Possibilité de rajouter des commentaires personnels.

  • Présentation synthétique des index glycémiques et contenus en lipides de ces aliments.

  • Des aliments peuvent être rajoutés par le patient.

  • Les évènements dysglycémiques peuvent être rentrés très facilement et très rapidement dès la page d’accueil, grâce à des icônes explicites.

  • L’ensemble des données est résumé dans un journal.

Les moins :

  • Pas de possibilité d’ajouter des photographies.

  • Le journal n’est pas exportable

• Mon Glucocompteur

  • Quantifie les glucides de chaque repas à partir de photographies et permet d’obtenir la dose d’insuline en fonction des ratios de chacun (assistant-bolus).

  • Développée par Sanofi, en partenariat avec des médecins du CHU de Toulouse.

Les plus :

  • La saisie de notes personnelles et la réalisation de photographies pour un équivalent visuel des aliments sont possibles.

  • On peut enregistrer rapidement un repas-type, et surtout en déterminer la teneur en glucides en utilisant la partie « repères rapides de glucides » qui répertorie les principaux types d’aliments (légumes, féculents, etc.).

Les moins :

  • On peut regretter le cloisonnement des différentes rubriques, et l’affichage tardif de la quantité de glucides lors de l’étape finale.

• mySugr Carnet, mySugr Quiz, et mySugr Junior

  • Carnets de suivi de glycémies et d’alimentation versions adulte et enfants.

  • Ces AMS ont été conçues initialement par un patient diabétique autrichien.

Les plus :

  • très faciles à utiliser, complètes, visuelles, ludiques et didactiques.

  • L’Appli « Importer » importe de façon astucieuse les glycémies des lecteurs en les photographiant.

  • La solution complète « mySugrPro » permet, dans certains pays, de connecter au smartphone les lecteurs iBGStar® (Sanofi) ou iHealth Gluco, ou le stylo d’insuline GL50 Evo (Beurer ; pour le suivi des injections d’insuline).

  • Affichage de l’HbA1c estimée.

  • Des photographies de nouveaux aliments personnels peuvent être prises.

  • Les rapports de synthèse sont clairs, facilement exportables en PDF.

  • L’aspect motivationnel (accumulation de points, défis, émulation communautaire…)

• VeryDiab

  • Fonction de carnet de glycémies, d’aide à la quantification des glucides dans les aliments, offre un assistant-bolus, permet le rappel d’évènements (l’activité physique peut être notifiée) avec notamment, pour les patients sous pompe à insuline, le rappel des changements de cathéters.

  • Payante, développée par Veryphone, dont un des cofondateurs est diabétique.

Les plus :

  • Cette Appli est l’une des plus complètes de sa catégorie, et pourtant, elle reste simple d’utilisation.

  • Existe même sur montre connectée Apple® Watch.

  • Dans la partie alimentation, la composition des plats peut aussi être appréhendée en scannant le code-barres de l’aliment en question. Si celui-ci est dans la base de données « Open Food facts », sa composition exacte s’affichera.

  • Les données sont facilement exportables, et peuvent aussi être sauvegardées sur une base de donnée sécurisée, pour être ensuite récupérées en cas de nécessité.

• GlucoZor

  • GlucoZor est un jeu destiné aux enfants. Le but est de s’occuper d’un petit dinosaure qui a un diabète. Des messages éducatifs sont transmis à l’enfant à l’occasion des soins qu’il porte à cet animal (alimentation, doses d’insuline, activité physique). Des mini-jeux permettant de gagner des points jalonnent la progression de l’aventure.

  • Développé par le prestataire Dinno Santé, en partenariat avec l’Aide aux Jeunes Diabétiques (AJD).

• mySOS

  • Le patient diabétique peut afficher sur son smartphone, en fond d’écran d’accueil du smartphone,  sa pathologie, son traitement habituel, les numéros de secours, et la conduite à tenir en cas de perte de connaissance.

Les plus :

  • L’Appli permet de faire appel à un réseau d’« anges-gardiens », prêts à recevoir des messages de détresse et à intervenir pour porter secours, et à une communauté pouvant dialoguer et recevoir des nouvelles via l’Appli.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....