Dans cet article

Lille, France—Lors du congrès annuel de la Société Francophone du Diabète ( SFD 2017 ), le Dr Michael Joubert (Endocrinologie-diabétologie, CHU Caen) a fait le point sur les applications mobiles disponibles aujourd’hui en français pour les patients diabétiques [1].

A ce jour, peu d’applications mobiles dédiées au diabète sont « validées », laissant les professionnels de santé plutôt réticents à conseiller l’utilisation de ce type d’outils à leur patient.

A ce jour, peu d’applications mobiles dédiées au diabète sont « validées », laissant les professionnels de santé plutôt réticents à conseiller l’utilisation de ce type d’outils à leur patient.

Pourtant, une enquête récente réalisée auprès d’une population de patients diabétiques de type 2 a montré que 60 % d’entre eux souhaitaient utiliser des applications dédiées au diabète pour mieux gérer leur maladie [2].

1. Le guide des 50 applis « Diabète » disponibles en français

Face à ce constat, trois médecins diabétologues, experts dans l’utilisation des nouvelles technologies pour la prise en charge du diabète, dont le Dr Joubert, ont recensé sur les plateformes App Store et Google Play Store, les applications m-santé (AMS) proposées en réponse à certains mots clés : « diabète, glucides, pompe à insuline, index glycémique, glucose, gluco, glycémie ».

Le but de ce travail ? Mettre à disposition un guide pratique des applications francophones m-santé « diabète ». Les résultats de cette analyse sont publiés dans le numéro de Médecine des maladies métaboliques du mois de mai et seront réactualisés régulièrement par les auteurs [3].

« Bien que l’avis du médecin soit essentiel pour le patient, et conditionne en grande partie l’observance et l’utilisation de l’application, la plupart des AMS ne sont pas connues des diabétologues [4]. La revue que nous présentons ici à l’ambition d’aider les praticiens dans leur rôle de conseil », indiquent les auteurs.

La revue que nous présentons ici à l’ambition d’aider les praticiens dans leur rôle de conseil.

Au final, les experts ont généré une liste de 50 AMS en langue française dont la plupart sont gratuites.  Les applications comportant un carnet de surveillance glycémique sont les plus nombreuses (23).

« Nous avons pu constater qu’il existait un nombre important d’AMS pour le diabète, dont certaines vraiment intéressantes », précisent-ils.

Certaines développent une fonctionnalité originale (par exemple : carte de secours de l’appli mySOS), d’autres développent la gamification (Bant, mySugr Junior), ou encore l’émulation communautaire (mySugr, Novartis Coach Cardinal).

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....