Cas clinique : jeune fille avec anémie et stéatorrhée

Jaime Shalkow, Mayela E. García

Auteurs et déclarations

11 avril 2017

Note de l’éditeur : La série des « cas cliniques » comporte des situations difficiles à diagnostiquer, dont certaines ne sont pas fréquemment rencontrées par la plupart des cliniciens. Il reste néanmoins important d’être à même d’évoquer le diagnostic. Testez vos compétences avec le scénario suivant et les questions correspondantes.

Histoire de la maladie

Une pâle jeune fille de 15 ans, vient consulter pour des problèmes de digestion. Les symptômes ont débuté 3 mois auparavant par des douleurs abdominales intermittentes à type de crampes. Par la suite, elle a présenté des ballonnements et des flatulences. Ses selles ont pris un aspect graisseux. Elles flottaient dans les toilettes et étaient difficile à évacuer avec la chasse d’eau.  En dépit d’un régime alimentaire équilibré, au moment de la consultation, elle se sent fatiguée et sa peau est pâle. Lorsqu’elle consomme des aliments gras, ses selles sont particulièrement volumineuses et malodorantes. Elle a même noté parfois l’existence de gouttelettes huileuses en leur sein. En outre, elle se plaint d’avoir perdu la vision nocturne depuis 6 semaines. 

Parmi ses antécédents, elle signale une prise en charge pour leucémie aiguë lymphoblastique à l’âge de 6 ans. A l’occasion de la deuxième cure de chimiothérapie (à base de L-Asparaginase et de stéroïdes) elle a présenté un tableau clinique aigu pour lequel elle a été transférée en unité de soins intensifs. Elle se plaignait de douleurs épigastriques aiguës irradiant dans le dos associées à des nausées, des vomissements et un ballonnement abdominal. Au cours de l’évolution de cet accès aigu, elle a remarqué un hématome dans la région péri-ombilicale. Sa pression artérielle s’est abaissée et elle est devenue léthargique. L’épisode s’est résolu sous traitement antibiotique, décompression gastrique, transfusions et nutrition parentérale.

Après 52 cycles de chimiothérapie, elle a été dans un premier temps considérée comme en rémission, puis déclarée guérie. Depuis 9 ans, elle est suivie régulièrement par son médecin.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....