Cas clinique: œdème de la face chez une ancienne fumeuse

Dr Colas Tcherakian

Auteurs et déclarations

23 mars 2017

La méthode exploratoire est souvent choisie de la moins invasive à la plus invasive.

Une fibroscopie bronchique sera proposée en première intention. Elle peut permettre le diagnostic sur une biopsie bronchique. Dans notre cas, la fibroscopie s’est avérée non diagnostique, sans anomalie endobronchique.

Il a été ensuite réalisé une fibroscopie bronchique avec EBUS. Schématiquement, un appareil d’échographie dans l’endoscope permet de repérer la masse au travers de la bronche. La ponction est alors effectuée en trans-bronchique. La limitation vient du fragment qui est une aspiration cytologique (et non pas une biopsie) et il faut que la masse soit assez proximale.

Enfin, nous avons proposé une médiastinoscopie à la patiente qui a permis le diagnostic final de cancer pulmonaire à petites cellules. La ponction sous-scanner est un procédé diagnostic très rentable. Il est d’autant plus simple que la lésion est périphérique. Toutefois, ici nous n’avons pas privilégié l’accès à cette deuxième lésion car nous avions un doute quant à son origine tumorale devant l’aspect non fixant au TEP-scanner (Figure 6).

Figure 6 : TEP-scanner

Enfin, l’exérèse tumorale à visée diagnostique et curatrice ne s’envisage que dans le cas d’une tumeur pulmonaire localisée et si l’hypothèse d’un carcinome à petites cellules est exclue (son traitement reposant sur la chimiothérapie). Hors ici le carcinome à petites cellules est l’hypothèse diagnostique principale compte tenu de la présentation clinique (syndrome cave supérieur d’installation rapide chez une fumeuse) et radiologique (atteinte tumorale du médiastin moyen).

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....