Dépistage des maladies du foie : les Américains proposent d’abaisser le seuil des ALAT

Drs Isabelle Catala, Catherine Desmoulins

Auteurs et déclarations

2 mars 2017

Pour parler de pathologie hépatique, il est nécessaire que l’élévation des ASAT et ALAT ne soit pas proportionnelle à celle des phosphatases alcalines.

  • Pour parler de cholestase anictérique, le taux de phosphatases alcalines doit être majoré de façon disproportionnée par rapport aux transaminases et la bilirubine doit rester dans les seuils de normalité.

  • Lorsque la bilirubine non conjuguée est majoritaire et que le taux de bilirubine conjuguée augmente, un diagnostic decholestase ictérique ou de maladie hépatocellulaire peut être porté.

7 points à connaitre sur les résultats des tests hépatiques

Qu’est-ce qu’un test hépatique normal ?En 7 points les auteurs détaillent l’analyse des résultats de tests hépatiques.

1-Le taux d’ALAT d’une personne exempte de toute pathologie hépatique et de tout facteur de risque doit être < 29 à 33 UI/L chez l’homme et< 19 à 25 IU/L chez la femme. Un avis médical est nécessaire en cas de dépassement de ces seuils.

2-Une élévation des taux d’ASAT et d’ALAT en l’absence de facteurs de risque, majore les décès par pathologies hépatiques.

3-Il existe une relation linéaire entre le taux d’ALAT et l’IMC (index de masse corporelle).

4-Un taux normal d’ALAT n’exclut par définitivement toute pathologie hépatique.

5-Le taux d’ALAT normal est plus élevé chez l’homme que chez la femme.

6-Les valeurs normales d’ASAT et ALAT peuvent différer selon les laboratoires, c’est pour cette raison que les examens doivent être répétés dans le même laboratoire.

7-Les cliniciens doivent prendre en compte les valeurs spécifiques des laboratoires en particulier en ce qui concerne les phosphatases alcalines et la bilirubine.

Quelles sont les causes d’élévation des ASAT et ALAT ?

Les auteurs détaillent enfin des causes d’élévation des ASAT et ALAT.

Causes hépatiques avec ASAT >ALAT

Maladie alcoolique du foie

Cirrhose (toutes étiologies confondues)

Hépatite ischémique

Hépathopathie congestive

Syndrome de Budd Chiari en phase aiguë

Occlusion artérielle ou thrombose des artères hépatiques

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....