L’étude en big data CANHEART ébranle les certitudes sur le bon cholestérol HDL

Vincent Richeux

Auteurs et déclarations

23 janvier 2017

L'analyse montre qu'un faible taux de HDL (< 0,51 g/L) est bien corrélé à une mortalité accrue, toutes causes confondues. A l’opposé, un niveau élevé de HDL est associé à une majoration de la mortalité non cardiovasculaire, pour un HDL > 0,70 g/L chez les hommes et un HDL > 0,90 g/L chez les femmes.

Concernant le risque cardiovasculaire, « la relation linéaire entre le HDL et la mortalité associée aux évènements coronariens disparait complètement avec cette étude », commente le Dr Diévart. L'effet préventif du HDL apparait pour des taux compris entre 0,51 et 0,90 g/L, la mortalité d'origine cardiovasculaire étant alors au plus bas.

 
La relation linéaire entre le HDL et la mortalité associée aux évènements coronariens disparait complètement avec cette étude -- Dr François Diévart
 

Relation complexe entre HDL et pronostic

« Ces résultats suggèrent que le niveau de HDL-c n'est pas à considérer comme un facteur spécifique du risque cardiovasculaire, ni être la cible d'une intervention [visant à réduire ce risque], étant donné qu'il existe une corrélation avec des évènements non cardiovasculaires », ont commenté les auteurs.

L'intérêt du HDL est depuis longtemps remis en question et est sujet à controverse. Certains estiment, par ailleurs, qu'une amélioration du style de vie serait bien plus efficace pour réduire le risque cardiovasculaire, qu'une intervention pharmacologique pour augmenter le niveau de HDL.

Selon le Dr Diévart, « cette étude de big data change la donne ». « Elle montre qu’il existe une relation complexe entre le HDL et le pronostic. Il devient suranné d’en faire un facteur de risque cardiovasculaire ».

« Il est temps désormais de reconsidérer les grilles d’évaluation du risque cardio-vasculaire qui se retrouvent invalidées, en raison de données trop faibles ». Si ces résultats avaient pu être obtenus plus tôt, « des dépenses inutiles auraient pu être évitées », a-t-il conclu.

 

Le Dr Diévart a déclaré des liens d'intéret avec Alliance BMS-Pfizer, Astra-Zeneca, Bayer Pharma, BMS, Boehringer- Ingelheim, Daiichi-Sankyo, Novartis, Pfizer, sanofi-aventis france, Servier, Takeda.

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....