POINT DE VUE

Thèmes phares des Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie 2017

Pr Christophe Leclercq

Auteurs et déclarations

17 janvier 2017

This feature requires the newest version of Flash. You can download it here.

Enregistré le 13 janvier 2017, à Paris

Bonjour, je suis le professeur Christophe Leclercq, cardiologue au CHU de Rennes et secrétaire général scientifique adjoint de la Société Française de Cardiologie. Nous sommes en direct des Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie (JESFC) 2017 dont c’est la 27e édition. Cette année, nous avons une affluence plus importante encore que l’année dernière avec, à ce jour, plus de 7 300 inscrits.

Le thème conducteur de cette 27e édition est la cardiologie ambulatoire . En effet, comme vous le savez, nous avons de plus en plus de demandes de la part des autorités de santé pour développer la médecine ambulatoire et, notamment, la cardiologie ambulatoire. De nombreuses sessions ont donc été consacrées à ce thème afin de voir si l’on peut passer d’une cardiologie plus « traditionnelle » avec hospitalisation notamment de semaines, à une cardiologie ambulatoire, comme nos collègues chirurgiens. Ceci peut intéresser tous les domaines de la cardiologie : l’insuffisance cardiaque, la rythmologie, la prise en charge des valvulopathies, sans oublier bien évidemment, tout ce qui va être interventionnel.

Nous avons également de nombreuses sessions consacrées aux données de la vraie vie sur les différents traitements de la cardiologie moderne, notamment les anticoagulants directs, et toutes les données sont concordantes pour montrer que le bénéfice clinique net de ces thérapeutiques, observé dans les essais cliniques prospectifs et randomisés, se retrouve dans la vraie vie.

Nous avons, bien évidemment beaucoup de sessions sur l’imagerie, qui prend une place de plus en plus importante dans la prise en charge des patients cardiaques avec le développement de nouveaux algorithmes dans le domaine de l’échocardiographie, mais également l’IRM et le scanner.

La cardiologie évolue beaucoup et change également avec l’apparition de ce que nous appelons les « heart-team s », c’est-à-dire des regroupements d’hyperspécialités en cardiologie pour mieux prendre en charge le patient. Nous avons ainsi, et ça a été l’une des premières « heart-teams » qui a été développée pour le TAVI, mais, aujourd’hui, de plus en plus de « heart-teams » se développent, notamment dans la prise en charge de l’insuffisance cardiaque.

Le traitement des valvulopathies évolue considérablement. Grâce au génie d’Alain Cribier, il y a maintenant plus de 30 ans est né le concept du remplacement valvulaire aortique par voie transcathéter et aujourd’hui nous avons eu d’énormes innovations technologiques, mais également d’énormes évolutions dans les indications avec, maintenant, la prise en charge grâce à cette technique qui ne nécessite pas d’intervention chirurgicale pour des patients de moins en moins sévères.

Bien évidemment, la rythmologie est également à l’honneur avec le développement de nouveaux produits, notamment le stimulateur sans sonde, mais également de nouvelles prises en charge par ablation, notamment, des tachycardies ventriculaires ou des extrasystoles ventriculaires.

L’insuffisance cardiaque, elle, évolue considérablement : nous avons eu les avancées thérapeutiques majeures présentées à l’ESC il y a deux ans, avec l’apparition d’une nouvelle drogue, mais nous avons également l’apparition de nouvelles prises en charge thérapeutiques, notamment grâce au traitement électrique.

Donc, comme vous le voyez, énormément de nouveautés, de mises au point, lors de cette 27e édition des Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie et j’espère de tout cœur vous retrouver l’année prochaine pour la 28e édition.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....