Faut-il mâcher du chewing-gum après une césarienne? Une revue Cochrane

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

22 décembre 2016

Sao Paulo, Brésil — Il a été montré que la gomme à mâcher pouvait aider l’intestin à se remettre en fonctionnement après différents types d’opérations chirurgicales . Et après une césarienne ? Ce n’est pas un poisson d’avril, la Bibliothèque Cochrane publie les résultats d’une méta-analyse sur le sujet [1,2].

« Entre 15 % et plus de 50 % des femmes, selon les pays, accouchent aujourd’hui par césarienne. Après cette intervention, il est fréquent que l’intestin « cesse de fonctionner » pendant plusieurs heures ou jours, ce qui peut être très inconfortable », indiquent Edna Pereira Gomas Morais et coll., les chercheurs brésiliens qui se sont penchés sur la question.

« Nous avons voulu déterminer si c’était également le cas après une césarienne. L’utilisation de chewing-gum dans les 24 heures suivant l’opération est une intervention simple et peu onéreuse », expliquent les chercheurs.

Pour réaliser la méta-analyse Cochrane, toutes les études contrôlées randomisées publiées jusqu'à juin 2016 sur le sujet ont été incluses.

L’utilisation de chewing-gum dans les 24 heures suivant l’opération est une intervention simple et peu onéreuse – Les chercheurs

En tout, 17 études ont été sélectionnées colligeant les données de 3149 femmes qui venaient d’accoucher par césarienne. Dans ces études, un groupe de femmes avait mâché du chewing-gum et un second groupe avait seulement reçu les soins classiques.

Les études ont été menées dans neuf pays (principalement des pays à bas et moyens revenus).

Les études prises en compte incluaient tous les cas de figure de césarienne : césariennes électives programmées, césariennes d’urgence, césariennes réalisées uniquement chez des primipares, chez des femmes qui avaient déjà eu une césarienne…

En outre, les modalités d’utilisation des chewing-gums différaient : juste après la césarienne dans certaines études et jusqu’à 12 heures après dans d’autres.

Les auteurs précisent également que « la remise de chewing-gums aux femmes n’a pas pu être réalisée en aveugle », ce qui constitue un biais.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....