La revue du staff de cardiologie

Walid Amara

Auteurs et déclarations

23 décembre 2016

Dans cet article

Dr Walid Amara

LA SÉLECTION DU MOIS DECEMBRE

Vous n’avez pas eu le temps de lire les dernières publications en cardiologie ? Le Dr Walid Amara, cardiologue à l’hôpital de Montfermeil livre sa revue de presse du mois. Au programme : embolie pulmonaire, défibrillateur sous-cutané, PM ou DAI chez le sujet âgé, niveaux d'irradiation lors de coronarographies et angioplasties en France.

Bonne lecture !

Et si l'embolie pulmonaire expliquait une bonne partie des syncopes ? (Prandoni P, NEJM)

L'étude PESIT a été menée dans 11 hôpitaux italiens entre mars 2012 et mars 2014. Les patients ont été explorés après une première syncope. Tous ont eu un ECG, une radiographie thoracique, et des gaz du sang artériels. Qu'ils aient ou pas une autre explication à la syncope, tous ont eu une évaluation de la probabilité d'embolie pulmonaire par le score de Wells et un dosage des D-dimères.

L'embolie pulmonaire était exclue si les patients avaient une faible probabilité au score de Wells et des D-dimères négatifs. Pour tous ceux qui avaient un ou les deux tests positifs, une recherche d'embolie pulmonaire était effectuée par angioscanner spiralé ou scintigraphie pulmonaire.

Sur les 560 patients évalués (âge moyen de 80 ans), 230 ont été exclus par ces 2 tests. Une embolie pulmonaire a été diagnostiquée chez 97 patients, soit 42,2% des patients pour lesquels le diagnostic n'était pas exclu (ils représentent 17% de l'ensemble de la population).

Ce que je retiens
 Dans cette étude, 1 patient sur 6 hospitalisés pour une syncope avait une embolie pulmonaire confirmée. Il faut par conséquent bien sûr penser à ce diagnostic et certainement appliquer les règles de cette étude, à savoir faire le score de Wells et doser les D-dimères (en les ajustant à l'âge). Le score de Wells reste insuffisamment utilisé en pratique. Il resterait à évaluer la sur-prescription de scanners que cela pourrait générer en pratique.

REFERENCE :

Prandoni P, et al. N Engl J Med 2016; 375:1524-1531

http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa1602172

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....