Pas d’effet de la pratique de l’ultratrail sur l’arthrose du genou

Dr Isabelle Catala

Auteurs et déclarations

9 décembre 2016

Paris, France -- Une analyse menée sur 921 coureurs de l’ultra-trail du Mont Blanc (168 km en autosuffisance, 9 600 m de dénivelé positif dont 10 cols à plus de 2 000 m d’altitude) conclut que la pratique de ce sport extrême ne semble pas favoriser l’apparition d’arthrose du genou. Cette étude a été présentée par l’équipe du Dr Julien Girard (Lille) à l’occasion du congrès de la SOFCOT.

Une course extrême, 2 millions de pratiquants en France

« Le rôle de la course à pied dans le développement de l’arthrose des membres inférieurs est sujet à caution : il semblerait en effet que le risque relatif augmente en cas de pratique intensive (plus de 7 h par semaine), de durée de pratique de plus de 20 ans (à raison de 5 h par semaine) et de la distance hebdomadaire parcourue (plus de 97 km). Nous avons choisi de nous intéresser à l’impact de la pratique d’un sport d’endurance, l’ultra-trail, sur la prévalence des lésions musculo-cartilagineuses des coureurs. Cette activité extrême est généralement pratiquée par des coureurs relativement âgés par rapport à d’autres sports et qui s’entrainement quasiment quotidiennement sur de longues distances. Aujourd’hui en France, plus de 2 millions de personnes pratiquent l’ultra-trail », analyse le Dr Girard.

 
Aujourd’hui en France, plus de 2 millions de personnes pratiquent l’ultra-trail-- Dr Julien Girard
 

La moitié des participants âgés de plus de 40 ans

Le choix de l’Ultra-trail du Mont Blanc a été fondé sur la notoriété de l’événement et son nombre de participants. Pour obtenir un meilleur taux de réponse, l’auto-questionnaire adressé aux 2 423 participants inscrits a été traduit en 4 langues (anglais, allemand, italien, espagnol) en plus du français. Il comportait des questions sur les habitudes de vie, les antécédents ostéo-articulaires, le niveau de pratique et la présence ou non de lésions ostéo-articulaires. Des données anthropométriques et d’hygiène de vie complétaient le questionnaire.

Au total, 921 coureurs ont répondu totalement et 1 345 au moins partiellement : 45,9 % étaient âgés de 41 à 50 ans, 58,3 % courraient en moyenne 3 à 7 heures par semaine et 39,6 % estimaient courir entre 30 et 50 km par semaine. Les hommes étaient surreprésentés (89,4 %) et le poids des coureurs était plutôt dans une moyenne basse (48,9 % entre 50 et 70 kg).

Plus la pratique était ancienne, plus le volume hebdomadaire d‘entrainement était élevé, ainsi que le nombre de participation à de telles courses.

Une incidence de l’arthrose similaire à celle de la population générale

79 coureurs (8,6 %) ont déclaré souffrir d’arthrose radiologiquement visible : 5,3 % du genou et 3,3 % de la hanche.

8 personnes étaient porteuses de prothèses : 6 re-surfaçage de hanche et 2 prothèses unicompartimentales de genou. Cette prévalence différait significativement selon les classes d’âges, les antécédents de rupture des ligaments croisés (18,2 % avaient déjà subi une rupture) et de lésions musculo-squelettiques des membres inférieurs (62 % déclaraient avoir déjà été traités pour élongation ou déchirure).

Après ajustement, l’existence d’une arthrose n’était pas liée à l’ancienneté de la pratique de la course à pieds, ni au kilométrage hebdomadaire, ni au volume horaire d’entrainement.

Facteurs de risque de gonarthrose

Cette pathologie était en revanche liée à :

- l’âge supérieur à 60 ans,

-la présence de douleurs articulaires pendant la course,

-l’existence d’un gonflement articulaire,

-aux antécédents d’entorse du genou ou de rupture des ligaments croisés.

« L’incidence de la gonarthrose dans la population étudiée était similaire à celle de la population générale, ce qui semble indiquer que l’ultra-trail n’altère pas la fonction mécanique des genoux », conclut le Dr Girard.

 

REFERENCE :

  1. Girard J, Lejeune B, Putma, S et coll. Lésions musculaires et cartilagineuses en course à pieds d’ultra-endurance, ce que l’orthopédiste doit savoir. Communications particulières genou. SOFCOT 2016.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....