Fractures des membres inférieurs de l’adolescent : 10 ans de progrès

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

22 novembre 2016

Dans cet article

La fracture du tibia est la localisation fracturaire la plus fréquente au niveau des membres inférieurs. « Elle pose encore des problèmes de prise en charge à la période charnière de fusion du cartilage de croissance proximal tibial », a commenté le Pr Laurent Pidhorz (CH Le Mans), en introduction du symposium.

Sans surprise, l’analyse comparative de la série rétrospective (2004 à 2014) et de la série prospective (2014 à 2016) fait ressortir des points communs, en particulier concernant les traitements et les complications de ce type de fractures (voir tableau).

Les deux séries rapportent, en effet, un taux important de complications, notamment osseuses. En tout, des complications immédiates sont présentes dans 25 à 30 % des cas, des complications secondaires dans un tiers des cas et des complications tardives dans 10 % des cas. Un tiers de complications osseuses ont été observées.

« Toutes complications confondues un patient sur 2 a présenté une complication », a souligné le Pr Jean-Michel Laffosse (CHU Toulouse).

Outre ces similitudes, l’analyse comparative montre également des différences entre les deux périodes, notamment en ce qui concerne les mécanismes fracturaires.

Plus d’accidents sportifs et moins d’accidents de la route

Une nette prédominance des accidents de sport est observée entre 2014 et 2016 par rapport à une majorité d’accidents de la voie publique entre 2004 et 2014.

Toutes complications confondues un patient sur 2 a présenté une complication -- Pr Jean-Michel Laffosse

« Par conséquence, le taux de fractures ouvertes est passé de 25% à 16 % entre les deux périodes étudiées », souligne le Pr Stéphanie Pannier (hôpital Necker, Paris)qui a présenté les résultats de cette série.

En effet, les fractures ouvertes étaient significativement plus fréquentes en cas d’accident de la voie publique et au-delà de 15 ans. En revanche, on ne retrouvait aucune ouverture cutanée en cas d’accident lié au sport.

« La modification de l’épidémiologie récente des fractures de jambe avec la fréquence accrue des accidents sportifs au dépend des accidents de la voie publique est probablement responsable de la diminution du nombre de complications immédiates », note l’oratrice.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....