Infarctus : 5 facteurs de risque de mort subite pré-hospitalière

Dr Isabelle Catala

Auteurs et déclarations

23 novembre 2016

Délai entre l’apparition des signes et l’appel aux secours

 

>120 minutes

0

61-120 minutes

5

31-60 minutes

8

<30 minutes

10

Ce score pourrait aider à diriger les patients les plus à risque vers des centres hospitaliers proposant du matériel d’assistance cardio-vasculaire mécanique – Les auteurs

Risque d’arrêt multiplié par 18

Le risque d’arrêt cardiaque était multiplié par 2 chez les patients dont le score était compris entre 10 et 19, par 4 entre 20 et 29 et par 18 pour un score supérieur ou égal à 30.

L’incidence des arrêts cardiaques était de 28,9 % lorsque le score dépassait la valeur seuil de 30 contre 1,6 % pour un score de 9.

Le principe de codifier les patients en pré-hospitalier a été validé dans une autre cohorte de 606 patients.

Pour les auteurs, « ce score pourrait être apprécié dès l’appel aux régulateurs médicaux car toutes ces notions sont renseignées dès le premier contact. Il pourrait donc, en quelques minutes, aider à diriger les patients les plus à risque vers des centres hospitaliers proposant du matériel d’assistance cardio-vasculaire mécanique ».

L’étude a été financée par l’ARSIF (Agence Régionale de Santé de l’Ile de France) et par la Société Française de Cardiologie

REFERENCE :

  1. Identifiying patients at risk for pre-hospital sudden cardiac arrest at the early phase of myocardial infraction : The e-MUST Study. Circulation. Doi : 10.1161/circulationAHA/116.022954

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....