POINT DE VUE

AHA 2016 : les études attendues par le Pr Gabriel Steg

Pr Ph Gabriel Steg

Auteurs et déclarations

7 novembre 2016

This feature requires the newest version of Flash. You can download it here.

L'édito du Pr Gabriel Steg – Cardiologue

L’AHA 2016 se déroulera du 12 au 16 novembre à la Nouvelle-Orléans (Louisiane). Durant ce prochain congrès américain de cardiologie, le Pr Gabriel Steg a sélectionné 6 essais qui lui paraissent particulièrement importants.

  • HOPE 3, qui a déjà été présenté il y a quelques mois au congrès de l’ACC 2016 et qui portait sur l’intérêt du traitement antihypertenseur et du traitement hypocholestérolémiant dans une polypill pour prévenir le risque cardiovasculaire ( voir vidéo Medscape ). Un des objectifs secondaire de HOPE 3 était également de rechercher si ces traitements, seuls ou combinés, avaient un effet préventif sur les troubles cognitifs. Cela fait longtemps que l'on s’interroge sur l’effet préventif des traitements antihypertenseurs à l’égard des démences vasculaires. 

(LBCT 01, 13 novembre, The Effect of Blood Pressure and Cholesterol Lowering on Cognition )

  • ART  est un essai randomisé de stratégie thérapeutique de revascularisation par pontage aorto-coronaire qui s’interroge sur le choix entre le recours à une ou à deux artères mammaires internes.

(LBCT 02, 14 novembre, Randomized Comparison of Single Versus Bilateral Internal Mammary Artery Grafting in 3102 Patients: Effects on Major Cardiovascular Outcomes After Five Years Follow Up )

  • EUCLID est une étude qui s’intéresse au traitement antiagrégant plaquettaire dans l’artérite des membres inférieurs. Une pathologie avec des complications thrombotiques fréquentes, une prévalence du tabagisme élevée et qui coexiste souvent avec une maladie coronaire. L’essai compare le rôle du ticagrelor à celui du clopidrogrel chez des patients qui ont une artérite des membres inférieurs. Pour des raisons de communication financière, le laboratoire AstraZeneca a déjà annoncé que l’essai n’avait pas atteint son critère primaire de jugement. Il sera intéressant maintenant de savoir si l’essai n’a pas atteint le stade de significativité ou s’il est entièrement négatif.

(LBCT 01, 13 novembre, Effects of Ticagrelor Compared With Clopidogrel in Patients With Peripheral Artery Disease (EUCLID)

  • PIONEER AF porte sur le traitement  antithrombotique chez des patients en FA qui nécessitent un anticoagulant oral  et qui reçoivent un stent coronaire. C’est un domaine compliqué à gérer avec beaucoup de combinaisons possibles. On sait que l’association d’une bithérapie antiplaquettaire et d’un anticoagulant comporte un risque hémorragique important  mais on sait également qu’interrompre chacun des deux traitements séparément est problématique. Les recommandations ne sont pas forcément fondées sur les preuves et jusqu’ici un seul essai randomisé néerlandais, de petite taille, WOEST, avait montré que chez les patients sous AVK, arrêter l’aspirine précocement  en ne gardant que le clopidogrel permettait de réduire les complications hémorragiques sans avoir un excès de complications ischémiques.

    Pour aller plus loin, PIONEER s’est intéressé à la comparaison entre le rivaroxaban et les AVK avec 3 stratégies :

    • stratégie de trithérapie conventionnelle : warfarine + aspirine + clopidogrel,

    • stratégie de trithérapie avec rivaroxaban + aspirine + clopidogrel  mais avec une diminution modérée de la dose de rivaroxaban

    • stratégie   de bithérapie avec une dose faible de rivaroxaban  et un seul antiagrégant plaquettaire bloquant la voie P2Y12, ce qui est assez osé.

C’est purement un essai de sécurité qui regarde avant tout le risque hémorragique donc pas d’information sur la durée du traitement antiplaquettaire.

(LBCT 02, 14 novembre, An OPen-label, Randomized, Controlled, Multicenter Study ExplorIng TwO TreatmeNt StratEgiEs of Rivaroxaban and a Dose-Adjusted Oral Vitamin K Antagonist Treatment Strategy in Subjects With Atrial Fibrillation Who Undergo Percutaneous Coronary Intervention PIONEER AF-PCI )

  • GLAGOV est le premier essai qui donnera des résultats cardiovasculaires sur les inhibiteurs PCSK9, des anticorps monoclonaux injectables qui entrainent une baisse puissante du cholestérol plasmatique, notamment du LDL. C’est un essai qui ne porte pas sur les événements cv mais sur la régression des plaques d’athérome en échographe endocoronaire.

    Les essais qui portent sur les événements cliniques CV : ODYSSEY OUTCOME (alirocumab, Sanofi Regeneron), FOURIER (evolocumab, Amgen) seront présentés en 2017/2018. Rappelons que Pfizer vient d’annoncer l’arrêt des essais SPIRE I et II avec le bococizumab du fait d’un arrêt du développement de cet anti-PCSK9.

(LBCT03 15 novembre GLAGOV Effect of Evolocumab on Progression of Coronary Atherosclerosis in Statin-Treated Patients: A Placebo-Controlled Intravascular Ultrasound Trial)

  • PRECISION s’intéresse au risque cardiovasculaire des AINS que nous avons tous besoin de prescrire chez des sujets souvent âgés et à haut risque CV. Pendant longtemps on a pensé que les coxibs avaient une meilleure tolérance digestive mais on a observé qu’ils majoraient le risque CV. Ensuite, on s’est demandé si tous les AINS autres que les coxibs avaient le même risque CV avec l’hypothèse que certains comme le naproxène pouvaient avoir un effet protecteur CV. L’essai PRECISION a comparé 3 AINS, dont le celecoxib, en terme de sécurité CV chez le patient à risque. Il sera très utile d’avoir ces résultats.

(LBCT 01, 13 novembre, Cardiovascular Outcomes With Celecoxib vs. Ibuprofen or Naproxen: The Precision Trial )

Il y aura bien sûr beaucoup d’autres essais et résultats importants au congrès de l’AHA à la Nouvelle Orléans, à venir sur Medscape cardiologie.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....