Cancer du sein métastatique : le palbociclib autorisé par l’EMA en 1ère ligne

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

30 septembre 2016

La seconde étude, PALOMA-3, a comparé l’association palbociclib + fulvestrant versus le fulvestrant seul chez 521 femmes qu’elles soient ou non ménopausées. Les résultats préliminaires ont montré que les 347 patientes qui avaient reçu le palbociclib avaient une survie sans progression de 11,2 mois en moyenne comparé à 4,6 mois pour les 174 patientes qui avaient reçu le fulvestrant seul.

Les effets secondaires les plus fréquemment observés étaient associés à l’aplasie médullaire. En parallèle, les deux études ont rapporté des infections, de la fatigue, des nausées et des vomissements, des inflammations de la muqueuse buccale (stomatites), des diarrhées et des alopécies.

Comparaison des effets secondaires dans PALOMA-3

Effets secondaires

Palbociclib + fulvestrant (%)

Fulvestrant seul (%)

Neutropénie

83

4

Leucopénie

53

5

Infections

47

31

Fatigue

41

29

Nausées

34

28

Anémies

30

13

Stomatites

28

13

Maux de tête

26

20

Diarrhées

24

19

Thrombocytopénies

23

0

Constipation

20

16

Vomissements

19

15

Alopécie

18

6

Démangeaisons

17

6

Perte d’appétit

16

8

Fièvre

13

5

L’avis favorable de l’EMA a été envoyé à la Commission Européenne (CE) en vue d’une adoption de l‘AMM dans les prochains mois.

 

REFERENCE:

  1. Communiqué de presse EMA. New treatment for breast cancer Ibrance provides novel treatment option for women with advanced or metastatic disease. 16 septembre 2016.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....