Fonction thyroïdienne et mort subite cardiaque : un sur-risque dès la limite haute de T4

Vincent Richeux, avec Patrice Wending

Auteurs et déclarations

29 septembre 2016

Rotterdam, Pays-Bas Si le lien entre apparition de troubles cardiovasculaires (FA, flutter, insuffisance cardiaque, coronaropathie) et hyperthyroïdie est bien connu, c'est la première fois qu'est évoqué un surrisque de mort subite d'origine cardiaque en cas d’excès d’hormones thyroïdiennes. Ces résultats sont publiés dans Circulation. [1]

Selon cette étude prospective néerlandaise portant sur plus de 10 000 participants, un taux élevé de thyroxine libre (T4) est associé à un risque accru de mort subite d'origine cardiaque et ceci, dès les valeurs considérées comme à la limite de la normale. « Le degré d'implication de l'hormone T4 devra toutefois être évalué, avant de l’envisager comme un nouveau facteur de risque de mort subite » précisent les auteurs.

Principale hormone sécrétée par la glande thyroïde, la thyroxine (T4) entre en jeu dans de nombreuses fonctions de l'organisme et en particulier dans la régulation du système cardiovasculaire. Elle a notamment un effet stimulant sur le rythme cardiaque.

Cardiothyréose
Les plus fréquentes manifestations cardiaques d’une hyperthyroïdie (cardiothyréose) sont l'arythmie complète par fibrillation auriculaire, comportant un risque embolique, et le flutter auriculaire. Une insuffisance cardiaque peut succéder au trouble du rythme ; elle est plus fréquente chez le sujet âgé.

Les travaux menés par l'équipe de Dr Layal Chaker (Erasmus University Medical School, Rotterdam, Pays-Bas) se sont appuyés sur les données de la cohorte Rotterdam Study, qui a effectué un suivi sur une période médiane de 9,1 ans. L’analyse a porté sur les participants âgé d’au moins de 45 ans, avec des données biologiques (TSH ou T4) et cliniques, tout au cours du suivi. Seuls les sujets thyroïdiens à l’inclusion ont fait l’objet de cette analyse. Les investigateurs ont évalué le lien entre TSH, T4 et mort subite cardiaque après ajustement pour l’âge, le genre, les facteurs de risque CV, tels que l’HTA, le cholestérol, le tabagisme.

Etaient considérés comme :

- euthyroïdiens, les sujets avec une valeur TSH entre 0,4 et 4 mIU/L,

- hypothyroidiens ceux avec TSH > 4 mlU/L et T4 < 0,85 ng/dL,

-hyperthyroïdiens ceux avec TSH <0,4 mlU/L et T4 > 1,95 ng/dL.

Un risque de mort subite multiplié par 2,5

Au total, 261 décès par mort subite cardiaque ont été recensés sur la période de suivi médiane de plus de 9 ans (maximum 21 ans), ce qui représente une incidence de 3,1 décès par 1 000 personnes-années.

Après ajustement sur les facteurs de risque cardiovasculaire, les résultats montrent une corrélation entre des niveaux élevés de T4 et le risque de mort subite, avec un HR de 1,87 pour chaque augmentation de 1 ng/dL de T4.

En tenant compte uniquement de l’intervalle de référence pour les valeurs de T4 (0,85-1,95 ng/dL), les chercheurs ont rapporté une hausse à dix ans du risque de décès par mort subite d'origine cardiaque variant de 1% pour les valeurs les plus basses, à 4% pour les valeurs les plus hautes.

Les taux les plus élevés de thyroxine libre sont associés à un risque 2,5 fois plus élevé de mort subite d'origine cardiaque, indépendamment des facteurs de risque cardiovasculaire – Les auteurs

Nouveau facteur de risque?

« Nous montrons, chez les sujets ayant une fonction thyroïdienne normale, que les taux les plus élevés de thyroxine libre sont associés à un risque 2,5 fois plus élevé de mort subite d'origine cardiaque, indépendamment des facteurs de risque cardiovasculaire », notent les auteurs.

« Nous n'avions pas connaissance d'un lien entre la mort subite cardiaque et la fonction thyroïdienne et je pense qu'il est important de réaliser que celui-ci semble indépendant des facteurs de risque cardiovasculaire », a affirmé le Dr Chaker, auprès de Medscape édition internationale.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....