Bénéfices/risques des statines : le Lancet fait les comptes

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

13 septembre 2016

Ils indiquent également qu’il est peu probable que tous les effets secondaires fréquents n’aient pas encore été découverts dans les essais.

Par conséquent, tout autre effet secondaire qui émergerait à l’avenir ne devrait pas changer le rapport bénéfice-risque des statines.

Des arrêts de traitement potentiellement dévastateurs

« Il est donc préoccupant que des propos exagérés concernant les effets secondaires des statines soient responsables d’une sous-utilisation des statines et     d’une augmentation du risque d’événements cardiovasculaires », expliquent les chercheurs.

 
On a aujourd’hui le devoir de se poser la question de savoir si de continuer à faire du buzz autour de la dangerosité de cette classe médicamenteuse n’est     pas anti-éthique – Pr Blacher
 

« Alors que les rares cas de myopathie et d’effet secondaire musculaire qui peuvent être attribués aux statines peuvent généralement disparaitre rapidement     à l’arrêt du traitement, les infarctus du myocarde et les AVC qui peuvent survenir lorsque les statines sont arrêtées de façon non-justifiée peuvent être     dévastateurs », concluent Collins R et coll.

« Le niveau de preuves scientifiques est tellement élevé que l’on a aujourd’hui le devoir de se poser la question de savoir si de continuer à faire du buzz     autour de la dangerosité de cette classe médicamenteuse n’est pas anti-éthique. D’après les études, la tempête autour des statines a quand même généré de             nombreux arrêts de prescriptions (décidés par le médecin ou le patient) et donc, plusieurs milliers d’événements et de décès cardiovasculaires         », s’indigne le Pr Blacher.

 

Les auteurs ont de nombreux liens d’intérêt (voir publication du Lancet).                        
           Le Pr Jacques Blacher a déclaré les liens financiers suivants :
           
           a effectué des interventions dans le cadre d’essais cliniques, recherche scientifique, comités scientifiques, rapports d'experts, conférences,         séminaires, formation, participation à divers colloques, rédaction des brochures pour : Ardix-Therval, Amgen, Astra-Zeneca, Bayer, BMS, Bouchara         Recordati, Daichii Sankyo, Danone, Eutherapie, GSK, IPSEN, Menarini, Merck Serono, MSD, Novartis, Pierre Fabre, Pileje, Roche, Sanofi, Servier, et         Takeda.

 

REFERENCES:

1. Collins R et coll. Interpretation of the evidence for the efficacy and safety of statin therapy. Lancet. Publié en ligne le 8 septembre 2016.

2. Cholesterol Treatment Trialists’ (CTT) Collaborators. The effects of lowering LDL cholesterol with statin therapy in people at low risk of vascular     disease: meta-analysis of individual data from 27 randomised trials. Lancet 2012; 380: 581–90.

3. Ference BA, Yoo W, Alesh I, et al. Effect of long-term exposure to lower low-density lipoprotein cholesterol beginning early in life on the risk of     coronary heart disease: a Mendelian randomization analysis. J Am Coll Cardiol 2012; 60: 2631–39.

4. Joint British Societies’ Board. Consensus recommendations for the prevention of cardiovascular disease (JBS3). Heart 2014; 100    (suppl 2): ii1–ii67.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....