Bénéfices/risques des statines : le Lancet fait les comptes

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

13 septembre 2016

Royaume-Uni, Etats-Unis, Australie —     Le Lancet publie un plaidoyer en faveur des statines avec chiffres à la clé. Pour 1 à 2 effets secondaires induits par le traitement, 10     événements vasculaires graves seraient évités, selon cette nouvelle revue de la littérature [1].

Cette analyse détaillée des essais randomisés, des méta-analyses des essais randomisés et des études observationnelles « a pour objectif d’aider les     cliniciens, les patients et le public à prendre des décisions éclairées sur la prévention des infarctus du myocarde et des AVC par les statines.

 
Le vent de panique qui a entouré cette classe thérapeutique, ne laisse pas la place à l’approximation sur la quantification du rapport bénéfice-risque – Pr     Jacques Blacher
 

Elle explique comment les données disponibles dans les essais thérapeutiques contrôlés randomisés offrent des informations fiables à la fois sur     l’efficacité et sur la sécurité de statines.

En outre, elle montre comment les limites d’autres sources de données ont contribué à surestimer les effets secondaires des statines », indiquent les     auteurs, des chercheurs de l'Université d'Oxford, de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, de l'Université Johns Hopkins et de l'Université de     Sydney.

           

Pr Jacques Blacher

           

« Jusqu’à présent on disait de façon non quantifiée, les bénéfices surpassent les risques. Or, la situation actuelle, le vent de panique qui a entouré     cette classe thérapeutique, ne laisse pas la place à l’approximation sur la quantification du rapport bénéfice-risque. Là, les chercheurs détaillent     précisément le nombre d’événements cardiovasculaires évités par rapport au type et au nombre d’événements secondaires qui peuvent survenir. En outre, les     auteurs rappellent quels sont les niveaux de preuves réels des différents types d’études. C’est un autre point important car tout et n’importe quoi a été     dit sur ces essais et sur cette classe de médicament. Enfin, autre aspect novateur, cet article s’adresse aux médecins mais aussi aux patients. Il est important de leur apporter une information éclairée parce que ce sont eux qui prennent la décision au final », a commenté le    Pr Jacques Blacher pour l’édition française de Medscape.

10 % de bénéfice absolu en prévention secondaire, 5 % en prévention primaire

Collins R et coll. rappellent que les essais randomisés de grande taille ont montré que les statines réduisaient le risque d’événements vasculaires majeurs     (décès coronariens ou IDM, AVC et revascularisations) de près d’un quart pour chaque mmol/L de réduction du LDL cholestérol chaque année (après la première     année) (voir www. cttcollaboration.org) [2].

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....