600 dollars, 600% d’augmentation : le prix du stylo d'adrénaline Mylan fait scandale aux Etats-Unis

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

31 août 2016

Etats-Unis -- Nouveau scandale sur le prix des médicaments aux Etats-Unis... Le laboratoire de génériques Mylan est sous les feux de la critique. En cause: la hausse vertigineuse du prix de son adrénaline auto-injectable EpiPen aux Etats-Unis en quelques années seulement [1-5].

Le prix du pack de deux stylos préremplis à usage unique est passé en 8 ans de 100 dollars en 2008, un an après l'acquisition du produit de Merck KGaA par Mylan, à 608,61 dollars aujourd'hui. A titre indicatif, en France, le même produit commercialisé par Meda Pharma coute 75,78 euros (et il est remboursé à 65 %).

Aux Etats-Unis, les chocs anaphylactiques sont responsables de plus de 200 000 passages aux urgences chaque année, d'après la Food Allergy research & education (NIH). En France, en 2012, le réseau d'allergovigilance a recensé 250 chocs dont 230 dus à une allergie alimentaire et 20 aux piqûres de guêpe ou d'abeille. Les allergies et les nombres de chocs anaphylactiques sont en constante augmentation (+ 19 % entre 2011 et 2013 dans l'Hexagone).

Levée de boucliers contre la hausse des prix des médicaments aux EU

 
Hillary Clinton a même publié un tweet dénonçant le prix exhorbitant du médicament et a appelé Mylan à baisser ses prix.
 

Le scandale du prix des stylos EpiPen monte depuis le début de l'été. En quelques jours, un groupe d'avocats a demandé une enquête sur le prix du produit et la Directrice générale de Mylan, Heather Bresch a déjà été entendue par le Sénat. L'actrice Sarah Jessica Parker (Sex in the City), porte-parole pour Mylan, a rompu son contrat avec la compagnie, ainsi que plusieurs membres de la compagnie. Le 24 août, Hillary Clinton a même publié un tweet dénonçant le prix exhorbitant du médicament et a appelé Mylan à baisser ses prix.

La candidate démocrate n'en est pas à son premier coup de semonce contre la hausse des prix des médicaments Outre-Atlantique. Elle était déjà partie en guerre l'année dernière contre le laboratoire Turing Pharmaceuticals suite à une hausse du prix du traitement contre la toxoplasmose daraprim de 12 à 673 euros du jour au lendemain et contre Valeant Pharmaceuticals International suite à une hausse spectaculaire du prix de deux médicaments utilisés en cardiologie l’isuprel (+ 525 %) et le nitropress (+ 212 %).

En juin dernier, des sénateurs ont également sommé les laboratoires fabriquant la naloxone (dont Mylan) de justifier la hausse du prix du traitement des surdosages aux opioïdes.

La concurrence comme porte de sortie ?

 
Une tendance que nous voyons se développer de plus en plus, des hausses outrageuses de prix survenant lorsqu'une entreprise pharmaceutique se trouve en situation de monopole-- Amy Klobuchar
 

Selon la sénatrice Amy Klobuchar du Minnesota, dont la propre fille est à risque de choc anaphylactique, l'EpiPen est « un nouvel exemple d'une tendance que nous voyons se développer de plus en plus, des hausses outrageuses de prix survenant lorsqu'une entreprise pharmaceutique se trouve en situation de monopole. »[4]

En effet, EpiPen est le seul stylo d'adrénaline disponible aux Etats-Unis depuis que son principal concurrent l'Auvi-Q (Sanofi) n'est plus commercialisé suite à un important rappel de lots en octobre 2015.

Mylan va lancer un générique deux fois moins cher

Pour tenter d'apaiser la tempête, Mylan a d'abord annoncé qu'il offrirait un bon de réduction de 300 dollars pour un pack de 2 stylos. Il a également fait savoir qu'il allait doubler les capacités d'admissibilité à son programme d'assistance aux patients, afin d'aider les patients non ou peu assurés. Mais l'absence de baisse de prix n'avait pas, pour autant, calmé les esprits.

Pour tenter de sortir de l'impasse, Mylan a annoncé lundi 29 août qu'il allait lancer une première version générique du produit, deux fois moins chère. Le produit qui coutera 300 dollars (toujours 3 fois plus qu'en 2008) devrait être disponible dans quelques semaines [5].

Pendant ce temps, Heather Bresch s'enrichit...

D'après le Guardian, la Directrice Générale de Mylan, Heather Bresch a vu son salaire augmenter de 671 % au cours des neuf dernières années.

En outre, le journal rapporte que Mme Bresch a vendu 100 200 de ses actions Mylan pour la somme de 5 millions de dollars début août. Une transaction qui a eu lieu juste avant que le scandale ne prenne une ampleur importante et que l'action Mylan ne passe de 49 dollars le 18 août, à 42,91 dollars le 26 août.

 

REFERENCES :

1. Communiqué de presse. Mylan Taking Immediate Action to Further Enhance Access to EpiPen® (Epinephrine Injection, USP) Auto-Injector . 25 août 2016

2.Guillaume Bayre. Le monopole de Mylan sur l'adrénaline attire les foudres de Hillary Clinton. BiotechBourse. 25 août 2016.

3.Ankur Banerjee. Mylan Offers discounts on EpiPen After Clinton Criticism. Reuters/Medscape. 25 août 2016.

4.Jana Kasperkevic. Mylan CEO sold $5m worth of stock while EpiPen price drew scrutiny. The Guardian. 27 août 2016.

5. Communiqué de presse. Mylan to Launch First Generic to EpiPen® Auto-Injector at a List Price of $300 per Two-Pack Carton, a More than 50% Discount to the Brand Product . 29 août 2016.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....