Pr Henry Joyeux : après la pétition anti-vaccin, la radiation de l’Ordre

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

11 juillet 2016

Languedoc-Roussillon, France — La sanction est tombée, le Pr Henri Joyeux devrait être radié de l’ordre des médecins le 1er décembre 2017, selon l’Agence de presse médicale (APM).[1]

Cette décision de la chambre disciplinaire du Languedoc-Roussillon fait suite à une plainte déposée par le Conseil national de l’Ordre des médecins en juin 2015 en raison des propos tenus par le médecin sur la vaccination et notamment d’une pétition qu’il a lancé sur internet sur les dangers du vaccin Infanrix Hexa (plus d’un million de signatures aujourd’hui).

Le  professeur de cancérologie et de chirurgie digestive y dénonce le fait que les parents sont obligés d’utiliser le vaccin hexavalent, en raison de la pénurie du vaccin obligatoire DT-polio. Il décrit une « arnaque des laboratoires »pour imposer unvaccin « sept fois plus cher ».

Aussi, pour le cancérologue, l'Infanrix Hexa contient «de l'aluminium et du formaldéhyde, deux substances dangereuses, voire très dangereuses pour l'humain, et en particulier le nourrisson ».

Au final, les deux faits qui ont été reprochés au médecin montpelliérain par le CNOM sont : « la tenue de propos non appuyés sur des bases scientifiques [et portant] atteinte à la profession »,et « un discours qui peut être dangereux pour la population parce qu’il s’agirait de discréditer le mécanisme de vaccination préventive ».

 
Le Pr Joyeux a commis des manquements d’une extrême gravité au code de déontologie. CNOM
 

Selon la chambre disciplinaire, « le Pr Joyeux a commis des manquements d’une extrême gravité au code de déontologie », et a enfreint la loi, notamment « en indiquant des dangers pour la santé de suivre les recommandations du Haut Conseil de la santé publique ».

Le Pr Joyeux a trente jours pour faire appel de la décision au niveau national. En pratique, quelle que soit la décision finale, le médecin étant à la retraite, la radiation n’aura pas d’effet sur son exercice… Elle n’aura d’ailleurs probablement pas non plus d’impact sur la polémique sur les vaccins.

Avant les vaccins, la nutrition…

Outre sa prise de position sur la vaccination, le Pr Joyeux est aussi critiqué par ses pairs pour ses idées sur les liens entre nutrition et maladies (dangerosité de consommer du lait à l’âge adulte...).

Ancien président de l’association Familles de France, le Pr Joyeux est aussi connu pour ses prises de position conservatrices sur la famille et ses amalgames entre homosexualité et pédophilie. La ministre de la santé, Marisol Touraine, l’a décrit comme « un médecin qui s’est déclaré contre la pilule, contre l’avortement, qui a pris des positions rétrogrades sur toute une série de sujets ».

Le Figaro rappelle que la dernière grande radiation médiatique avait été celle du Dr Dukan, spécialiste des régimes amaigrissants.[2] Une radiation à sa propre demande alors qu'il faisait l'objet de deux plaintes internes. Le quotidien ajoute que ces procédures de radiation sont rares : un  ou deux cas par an sur les 16 000 médecins inscrits dans le Languedoc Roussillon.

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....