« Devenez un médecin international à la fac de Zagreb », une arnaque ?

Dr Isabelle Catala

Auteurs et déclarations

8 juillet 2016

Paris, France — Une nouveauté dans le business des « prépas » aux études de médecine : après les multiples officines à but lucratif qui offrent un accompagnement à la PACES, Prépa MOZ, propose aux étudiants français de les préparer à Orléans au concours d’entrée de la faculté de médecine de Zagreb.

Cette prépa privée explique que « mandatée par la faculté de médecine de Zagreb, Orléans ouvre à la rentrée 2016 une prépa première année de médecine dont les 15 premiers élèves (30 % des effectifs) poursuivront leurs études de médecine à Zagreb, faculté qui a récemment obtenu un label européen ».

Une formation 100 % en anglais

Depuis 2013, discrètement, la faculté de médecine de Zagreb en Croatie a mis en place une formation du premier cycle universitaire dans le domaine de la santé (médecine) et dispensée en anglais, comme l’annonce l’Ambassade de France locale sur son site. Le pays a adhéré à l’union européenne en juillet 2013 ce qui permet aux étudiants locaux de pouvoir passer les ECN françaises après leurs 6 premières années d’études. 50 étudiants sont admis chaque année, des français, mais aussi des canadiens, des australiens, des israéliens, des américains et des asiatiques, selon le site de la faculté.

Le cursus en anglais aurait été crée selon la faculté pour « accueillir les étudiants dont la famille a fui la guerre au début des années 1990 ».

Des étudiants qui ne sont pas en concurrence avec les croates

Prépa MOZ explique, « qu’elle ne prépare pas au concours de la PACES en France. Cette nouveauté en médecine a pour but principal d’offrir des possibilités aux étudiants pour devenir médecins et d’élargir leur horizon médical à l’échelle internationale.

Une formation de haut niveau, en adéquation avec la médecine internationale est proposée. Les étudiants se verront enseigner l’anatomie, l’anglais, l’atomistique, la biologie, la biologie cellulaire, la chimie des solutions, la chimie organique, l’histologie, la physique et les statistiques. Sous réserve d’obtenir 10 de moyenne, les 15 premiers au concours suivront un enseignement à Zagreb, ils ne seront par ailleurs pas en concurrence avec les étudiants croates, leur offrant ainsi une belle opportunité́ de poursuivre leurs études. La préparation est ouverte aux bacheliers et aux étudiants de profil scientifique en premier cycle. Une inscription universitaire est requise et les frais d’inscription s’élèvent à 5 000 €. »

La CSMF et la conférence des doyens s’alarment
Dans un communiqué de presse, la Dr Jean-Paul Ortiz, président du syndicat CSMF dénonce : beaucoup d’étudiants contournent la sélection française puis reviennent en France et se présentent à l’ECN pour faire leur 3e cycle.

Le phénomène connait une croissance exponentielle ces dernières années. Alors qu’ils étaient 178 il y a 4 ans, 458 étudiants français en 2016 sont revenus en France pour leur 3e cycle, après avoir fait les deux premiers cycles en Europe. Quelle faillite du système universitaire français !

Il est temps que l’Etat prenne des mesures, après concertation et réflexion avec les professionnels concernés, pour garantir à la population que leurs médecins de demain auront la même qualité de formation et partageront la même culture médicale ».

La Conférence des Doyens aurait alerté le Ministère de l’enseignement supérieur du risque de voir éclore une formation illégale à la médecine sur le territoire français.

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....