Traitement du diabète par chirurgie bariatrique: premières recommandations internationales

Vincent Richeux, Liam Davenport

Auteurs et déclarations

6 juin 2016

Washington, Etats-Unis — La chirurgie métabolique, visant à traiter à la fois le diabète de type 2 et l’obésité, est une option thérapeutique à prendre en compte, en cas de glycémie mal contrôlée, y compris chez les patients présentant une obésité modérée : IMC entre 30 et 35. Tel est l’avis d’un groupe d’experts internationaux, dont les recommandations concernant le recours à cette chirurgie ont été publiées dans Diabete Care [1].

La chirurgie bariatrique est indiquée en deuxième intention dans le traitement de l’obésité, chez les patients avec un IMC supérieur ou égal à 40 kg/m 2 ou à 35 kg/m2, lorsqu’au moins une comorbidité est présente. La glycémie étant généralement normalisée après l’opération, cette chirurgie est envisagée dans le traitement du diabète de type 2. On parle alors de chirurgie métabolique.

La chirurgie bariatrique devient une chirurgie « métabolique »

Bien que des études supplémentaires soient nécessaires pour confirmer les bénéfices à long terme, « les preuves sont désormais suffisantes pour que la chirurgie métabolique soit intégrée parmi les thérapies anti-diabète destinées aux patients présentant un diabète de type 2 et une obésité », a souligné le groupe multidisciplinaire, qui a réuni une quarantaine d’experts internationaux.

Cette alternative thérapeutique ayant potentiellement, selon eux, un bon rapport coût-efficacité, « la communauté médicale devrait travailler avec les autorités de santé pour une reconnaissance de la chirurgie métabolique en tant qu’intervention appropriée dans le traitement du diabète de type 2, chez les personnes atteintes d’obésité, et une mise en place de politiques de remboursement », estiment-ils.

Cette série de recommandations a été élaborée, en septembre 2015, au cours d’une conférence internationale de consensus sur la chirurgie métabolique (Diabetes Surgery Summit, DSS-II), organisée, à Londres, en marge du 3ème congrès mondial sur les thérapies interventionnelles pour le diabète de type 2.

Elle a été validée par plusieurs sociétés savantes, dont la fédération internationale du diabète (IDF), l’association américaine du diabète (ADA), l’Association européenne pour l’étude de l’obésité (EASO) ou encore la Société francophone du diabète (SFD).

Le groupe multidisciplinaire, composé de cliniciens et de chercheurs, a colligé l’ensemble des études, publiées entre 2005 et 2015, portant sur l’efficacité et la sécurité de la chirurgie bariatrique chez les patients obèses atteints de diabète 2. Les données récoltées ont permis d’élaborer les recommandations soumises au consensus.

Dans leur avis, ils affirment qu’il existe « un niveau important de preuves », issues en grande partie d’études à court et moyen terme, montrant que « la chirurgie métabolique peut conduire à un excellent contrôle de l’hyperglycémie et réduire les facteurs de risques cardiovasculaires ».

Tous les diabétiques avec une obésité massive

Considérant ces éléments, « la chirurgie métabolique devrait être une option recommandée dans le traitement du diabète chez les patients présentant une obésité massive (classe III, IMC≥40), peu importe le niveau de contrôle de la glycémie ou la complexité des régimes hypoglycémiants », estiment les experts.

Ils affirment également que le traitement chirurgical est une alternative viable dans le cas de patients avec une obésité sévère (classe II, IMC entre 35 et 39,9), « lorsque l’hyperglycémie est insuffisamment contrôlée, malgré le mode de vie ou un traitement médical optimal ».

En outre, selon eux, « la chirurgie métabolique devrait être envisagée pour traiter le diabète de patients présentant une obésité de classe I (IMC entre 30 et 34,9) et une glycémie mal contrôlée, malgré un traitement médical optimal, par comprimé ou injection, incluant l’insuline ».

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....