Empagliflozine : on ne s’explique pas la baisse de mortalité des diabétiques observée dans EMPA-REG

Vincent Bargoin

Auteurs et déclarations

25 mars 2016

Le Pr Sheen note que, dans son document d’avril 2013 sur « le niveau de preuve et gradation des recommandations de bonne pratique », la HAS décrit le niveau A en ces termes : « Il existe une (des) méta-analyses de bonne qualité ou plusieurs essais randomisés de bonne qualité dont les résultats sont cohérents. De nouvelles données ne changeront très probablement pas la confiance en l’effet estimé ». S’agissant du grade des recommandations, la HAS stipule que « la preuve scientifique est établie » lorsqu’on dispose « d’essais comparatifs de forte puissance ».

« Il n’est question que de pluriel », souligne le Pr Sheen. Face à quoi EMPA-REG est bien seule.

Pas tout à fait cependant, puisque d’autres inhibiteurs de SGLT-2 sont en cours d’évaluation – la question rejoint celle de l’effet spécifique de l’empagliflozine, ou de l’effet classe des anti-SGLT-2.

Ces études n’ont pas encore abouti. On dispose cependant en avant-première, de résultats intermédiaires de l’étude CANVAS , menée avec la canagliflozine (Invokana®, Janssen/Jonhson&Johnson). La FDA a en effet exigé que les laboratoires dépouillent une partie des résultats [3].

« A 1 an, c’est le statu quo » résume le Pr Sheen, en rappelant la divergence des résultats d’EMPA-REG à 3 mois.

Bien sûr, il s’agit d’un résultat préliminaire, à prendre avec la plus grande prudence. Néanmoins, est-ce que ce résultat renforce la position de l’empagliflozine dans sa classe, comme seul anti-SGLT2 capable de baisser la mortalité, ou affaiblit au contraire les résultats d’EMPA-REG ? Bien malin qui pourrait le dire.

Le Pr Sheen a déclaré des activités de conférencier, de participation à un conseil scientifique et/ou d’investigateur clinique pour Astra Zeneca, BMS, Boehringer Ingelheim, Eli Lilly, Janssen, Novartis, MSD, Novo Nordisk, Sanofi, et Takeda. Il est investigateur clinique de l’étude EMPA-REG-OUTCOME.
Le Pr Boccara a déclaré n’avoir aucun lien d’intérêt en rapport avec le sujet. Il a déclaré des activités de consultant pour AMGEN, des conférences rémunérées pour Astra Zeneca, MSD, ViiV healthcare, Gilead, et des frais de déplacement pris en charge par Astra Zeneca, ViiV healthcareet MSD.

REFERENCES :

  1. Sheen A. Etude EMPA-REG-OUTCOME. Le point de vue du diabétologue. Sujets d’actualité. Congrès de la Société Francophone du Diabète. Lyon, 23 mars 2016.

  2. Boccara F. Etude EMPA-REG-OUTCOME. Le point de vue du diabétologue. Sujets d’actualité. Congrès de la Société Francophone du Diabète. Lyon, 23 mars 2016.

  3. http://www.fda.gov/downloads/AdvisoryCommittees/CommitteesMeetingMaterials/Drugs/EndocrinologicandMetabolicDrugsAdvisoryCommittee/UCM334550.pdf

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....