Cas clinique: Patiente avec une douleur basi-thoracique gauche

Dr Colas Tcherakian

Auteurs et déclarations

16 mars 2016

Présentation

Une patiente de 30 ans consulte en raison d’une douleur basi-thoracique gauche, brutale, apparue il y a 24 heures et qui ne cède pas à la prise de paracétamol. Elle n’est pas essoufflée, elle a monté deux étages pour aller à son rendez-vous, juste gênée par la douleur à l’inspiration. Elle tousse quand elle s’allonge, plutôt une toux sèche, avec une expectoration noirâtre une fois.

Elle dit avoir fait une phlébite juste après son accouchement il y a 2 ans et n’a pas d’autre antécédent. Elle déclare ne pas prendre de contraception orale compte tenu de sa phlébite antérieure mais est porteuse d’un anneau contraceptif intravaginal depuis quelques mois.

L’examen clinique retrouve une tension artérielle à 120/70 mm Hg. Le pouls est régulier à 100 chez une patiente présentant une élévation de la température à 38° 3C.

L’auscultation cardiaque est normale et vous entendez une diminution des bruits inspiratoires à la base gauche avec peut-être quelques crépitants à mi-champs. Vous accentuez la douleur à la palpation basi-thoracique.

Vous hésitez entre une embolie pulmonaire (EP) et une infection pulmonaire gauche. La patiente dit qu’elle a eu mal dans le mollet gauche il y a quelques jours, après une séance de gym. Vous palpez et examinez les membres inferieurs sans noter d’anomalie.

Vous décidez d’envoyer la patiente au laboratoire d’analyse pour prélever des D-Dimères.

La patiente s’est rendue dans un autre laboratoire que votre laboratoire habituel et revient avec un dosage des D-dimères à 460 (test STA-Liatest D-Di, N< 500mg/L).

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....