Phagothérapie : premier essai clinique et première ATU chez des grands brûlés

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

1er mars 2016

Paris, France-- Tombés dans l’oubli depuis des décennies en raison de l’hégémonie de l’antibiothérapie, les bactériophages, « virus tueurs de bactéries » font bel et bien leur retour. Le lancement d’un premier essai clinique européen chez des grands brûlés, la perspective de deux programmes hospitaliers de recherche clinique (PHRC) et l’obtention d’une première Autorisation Temporaire d’Utilisation (ATU) nominative cet Automne, en sont les premiers signes [1].

Un projet pour lutter contre le staphylocoque doré multirésistant

Sur le plan national, le projet PHOSA a été lancé le 1er janvier 2015 pour 2 ans.

Son objectif est la mise au point d’un cocktail de bactériophages lytiques efficace contre les infections ostéoarticulaires (IOA) provoquées par les staphylocoques, et notamment contre :

-les souches bactériennes multi-résistantes aux antibiotiques ;

-les infections en présence de biofilms (IOA complexes et infections sur pied diabétique).

« Nous en sommes au stade où nous avons identifié les bons bactériophages. Nous allons débuter la phase d’évaluation chez la souris et chez le rat », a commenté Jérôme Gabard, PDG de Pherecydes Pharma, société de biotechnologies spécialisé dans les bactériophages, pour Medscape France.

Par la suite, deux programmes hospitaliers de recherche clinique (PHRC) vont évaluer les bactériophages chez l’homme. L’un chez des patients porteurs de prothèses de hanche ou du genou souffrant d’infections récidivantes au staphylocoque (PHAGOS, Pr Michel Dupon/CHU Bordeau). L’autre, sur les plaies du pied du patient diabétique monoinfectées par le staphylocoque doré (PHAGOPIED, Pr Albert Sotto/CHU Nimes).

Un premier essai chez les grands brûlés

Autre projet, européen, cette fois, Phagoburn est un essai de phase I/II, randomisé, contrôlé réalisé en simple aveugle chez des grands brûlés (90% à 20% de la surface corporelle totale).

Il est coordonné par l’hôpital d’instruction des armées Percy. Il se déroule dans 11 centres de grands brûlés en France, en Suisse et en Belgique.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....