POINT DE VUE

Attentats de Paris : bilan des urgentistes

Dominique Savary

Auteurs et déclarations

7 mars 2016

Le blog du Dr Dominique Savary –urgentiste, réanimateur

This feature requires the newest version of Flash. You can download it here.

« Le vendredi 13 novembre 2015 à 21h30, l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris est alerté sur des explosions qui viennent de se produire à proximité du Stade de France ». Ainsi commence l’article mis en ligne seulement 11 jours plus tard par le Lancet, sous la signature des chefs des services d’urgence mobilisés.

Outre le Plan Blanc, le Plan Rouge alpha a été mis en œuvre, « un concept tactique formalisé en 2006, à la suite des attentats de Londres et Madrid », explique le Dr Savary, et qui porte sur l’extraction, le triage, la régulation et l’évacuation des blessés, et les modalités du contrôle des blessures.

Le Plan attentat Multisite, également appelé plan camembert, a également été activé. Il porte sur le déploiement supra régional des moyens médicaux, en l’occurrence 45 équipes déployées sur les différents sites des attentats.

Malgré les circonstances tragiques, la mobilisation immédiate et massive des moyens médicaux est considérée – et pas seulement en France – comme un succès remarquable.

Pour le Dr Savary, trois aspects essentiels doivent être soulignées. « L’engagement citoyen » des personnels médicaux et paramédicaux, « l’adaptabilité intrahospitalière des différents acteurs », et enfin « la gestion des vecteurs de transport », le tout mis en œuvre « sans dogmatisme ».

 

RÉFÉRENCE :

  1. Hirsch M, Carli P, Nizard R et coll. The medical response to multisite terrorist attacks in Paris. Lancet 2015; 386: 2535–38

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....