Le chikungunya a quitté les Antilles mais a gagné 40 pays du continent Amérique

Dr Isabelle Catala

11 novembre 2015

Nouvelle-Orléans-Etats-Unis -- Dans 40 pays ou territoires d’Amérique du Nord, Centrale ou du Sud, 1,74 millions de cas de chikungunya ont été recencés depuis le début de l’épidémie en 2013, selon le Dr Marc Fischer du CDC des Etats-Unis qui a présenté ces données à l’occasion de l’ ID Week 2015 (International Group Department).

Avant 2006, les cas de chikugunya étaient particulièrement rares dans les continents nord et sud américains. Jamais le pays n’avait eu à faire face à une épidémie autochtone. En moyenne par exemple, on comptait seulement 28 voyageurs malades aux Etats-Unis. Mais tout a changé fin 2013 avec l’épidémie qui s’est d’abord déclarée aux Antilles. En 2014, elle s’étendait aux pays d’Amérique Centrale et mi-2014, le nombre de cas mensuels s’élevait de 150 000 à 250 000 dans cette région. A cette date, 40 pays ou territoires étaient concernés.

République Dominicaine, Colombie, Haïti

Aux Caraïbes, c’est en République Dominicaine que le plus grand nombre de cas a été signalé (539 099 en 2014) suivi de Haïti avec 64 695 malades en 2014.

En Amérique du Sud ou centrale, la Colombie a particulièrement été touchée en 2015 avec 254 666 cas en date du 21 juin (contre 90 507 en 2014), de même que le Honduras (28 544 cas au 21 juin 2015 contre 5 343 en 2014).

En 2014, les pays les plus concernées étaient le Salvador (135 226 cas), le Venezuela (37 324) le Guatemala (27 343).

Des voyageurs malades dans tous les états des Etats-Unis

Entre janvier 2014 et septembre 2015, le nombre de cas confirmés a été de 3 270 aux Etats-Unis, 75 % d’entre eux avaient voyagé dans les caraïbes au cours des mois précédents. C’est dans les états de New York (863 patients) et de Floride (530 patients) que l‘incidence a été la plus élevée. Globalement, des cas de chikungunya de voyageurs ont été signalés dans tous les états nord-américains.

Aux Antilles et en France métropolitaine
En Guadeloupe, l’épidémie a pris fin officiellement fin novembre 2014, en Martinique le 8 janvier 2015, en Guyane fin mai 2015 sauf dans les régions de l’ouest guyannais et le secteur de Kourou , à Saint Barthélémy en mars 2015 tout comme à Saint Martin.

En Guadeloupe en 2014, 81 200 cas de chikungunya ont été recensés et 150 en 2015. A la Martinique, ces chiffres se sont élevés respectivement à 72 200 pour 2014 et 320 pour 2015, à Saint Barthélémy, ils étaient de 1 393 pour 2014 et 317 pour 2015, à Saint Martin ils étaient de 4 830 et 600.

Enfin en Guyane 9 050 cas ont été signalés en 2014 et 5 830 en 2015.

En France métropolitaine, entre le 1 er mai et le 9 octobre 2015, l’InVS a recensé 97 cas importés de dengue, 27 cas importés de chikungunya et 66 cas autochtone de dengue.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....