Antidépresseurs chez l'adolescent : l'étude 329 est un cas d’école de fraude scientifique

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

1er octobre 2015

Pourquoi le RIAT remet en question la pertinence de l’étude 329… En bref
-Le texte a été rédigé par un rédacteur médical recruté par GSK et non par les auteurs.

-Les idées suicidaires, les tentatives de suicide, la consommation de drogues sont des critères d'exclusion rendant difficile la généralisation des données aux populations cliniques tout venant.

-Les participants souffraient de dépressions relativement chroniques (plus d’un an en moyenne) alors que les adolescents souffrent, la plupart du temps, de dépressions beaucoup plus courtes.

-Il existe plusieurs problèmes de violations du protocole (non-respect de l’aveugle dans plusieurs cas...).

-Plusieurs problèmes de codage et de comptabilisation des effets secondaires ont été repérés.

-Il manque plus de 1000 pages sur les 34% de dossiers patients analysés par le RIAT et fournis par GSK.

-Limite plus classique dans ce type d'essais : la durée de l’étude est de seulement 8 semaines.
No correction, no retraction, no apology, no comment [...]

Pour Joanna Le Noury et coll., le papier de Keller et coll. donne l'impression trompeuse que « les données ont parlé ». Or, « la re-analyse de l'étude 329 illustre la nécessité de rendre accessibles les données sources et protocoles » pour améliorer la rigueur scientifique.

Concernant une éventuelle remise en question de l'étude par l'éditeur ou GSK, le titre de l'éditorial de Peter Doshi résume bien la situation: « No correction, no retraction, no apology, no comment [...] ».

En juin 2013, interrogé par les chercheurs du RIAT, GSK indiquait que la publication de 2001 reflétait clairement la position des investigateurs et qu'elle n'était en rien « fausse, frauduleuse ou trompeuse. »

Antidépresseurs chez l'adolescent : la position de la France
Selon la dernière mise au point de l'ANSM datant de 2008 [5], dans la plupart des cas, chez l'enfant et l'adolescent, le traitement de première intention de la dépression est psychothérapique. Cependant, le recours à un médicament antidépresseur pourra se justifier en première intention dans les épisodes dépressifs « caractérisés » d’intensité sévère. A l’exception de la fluoxétine (Prozac®), les antidépresseurs ISRS et apparentés n’ont pas d’autorisation de mise sur le marché (AMM), dans l’Union européenne, dans le traitement de la dépression chez les patients de moins de 18 ans en raison du risque de comportement suicidaire (idées suicidaires, tentatives de suicide) et de comportement hostile (agressivité, comportement d’opposition, colère) mis en évidence chez des enfants et adolescents traités par ISRS au cours d’essais cliniques. Les antidépresseurs tricycliques ne sont pas recommandés, non plus, en raison de l'absence d'efficacité démontrée, des risques cardiovasculaires associés, et des risques de comportement suicidaires similaires à ceux observés avec les ISRS.

L'étude 3299 a été financée par GSK.
Joanna Le Noury (Université de Bangor, Royaume-Uni) et coll. ont complété un formulaire rapportant leurs liens d'intérêts à consulter sur www.icmje.org/coi_disclosure.pdf. Plusieurs des auteurs sont acteurs dans des affaires judiciaires à l'encontre de GSK au sujet de la paroxétine.

REFERENCES :

1. Restoring Study 329: efficacy and harms of paroxetine and imipramine in treatment of major depression in adolescence BMJ 2015;351:h4320

2. Keller MB, Ryan ND, Strober M, et al. Efficacy of paroxetine in the treatment of adolescent major depression: a randomized, controlled trial. J Am Acad Child Adolesc Psychiatry2001;40:762-72.

3.Peter Doshi. No correction, no retraction, no apology, no comment: paroxetine trial reanalysis raises questions about institutional responsibility. BMJ 2015;351:h4629

4. Hammad TA, Laughren TP, Racoosin JA. Suicide rates in shortterm randomized controlled trials of newer antidepressants. J Clin Psychopharmacol 2006;26(2):203—7.

5. AFSSAPS/ANSM. Mise au point - Le bon usage des antidépresseurs chez l’enfant et l’adolescent. 2008

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....