Hadj 2015 : un pèlerinage sous la menace du virus MERS-CoV

Dr Isabelle Catala

Auteurs et déclarations

4 septembre 2015

Genève, Suisse -- Alors que les deux premières vagues de pèlerinage du Hadj 2015 ont déjà rejoint La Mecque, l’OMS produit depuis la mi-août des communiqués réguliers sur la nature et le nombre de cas survenus en Arabie Saoudite : 19 cas entre le13 et le 17 août, 29 cas entre le18 et le 22 août, 13 cas entre le 22 et le 23 août.

Au total, depuis le début de l’épidémie, 510 décès ont été recensés depuis le début de l’épidémie dans ce pays, soit un taux de mortalité de 42,9 % (1 188 diagnostics positifs ayant été établis). Au premier septembre 2015, 65 personnes étaient hospitalisées pour cette affection, et 11 en quarantaine.

En outre, depuis le 26 août, au moins 6 personnes ont été contaminées à Amman en Jordanie et 2 en sont mortes après avoir été en contact avec un homme de 77 ans au retour d’Arabie Saoudite.

Le lait de chamelle doit être bouilli ou pasteurisé

Le Ministère de la santé saoudien a engagé 20 000 personnes chargées de veiller à la santé des pèlerins, dont 400 médecins.

Pour limiter le risque d’infection, le Ministère recommande aux femmes enceintes, aux personnes âgées et aux patients souffrant de maladies chroniques (cardiaques, respiratoires, rénales ou diabète) ou de cancers de différer leur pèlerinage pour des raisons de sécurité.

Il précise aussi l’intérêt du lavage de mains et de l’utilisation de mouchoirs jetables. Le port de masques respiratoires est conseillé dans les lieux à forte densité de population.

Par ailleurs, les contacts avec les dromadaires sont déconseillés et le lait de chamelle ne doit être consommé que bouilli ou pasteurisé.

En 2015, comme en 2014, tous les visas ont été refusés aux croyants vivant en Guinée et au Sierra Leone , par précaution, à l’égard du risque de fièvre Ebola.

Le Ministère des Affaires Etrangères Français ne déconseille pas les séjours en Arabie Saoudite.

Les leçons de l’épidémie en Corée
L’épidémie de MERS CoV a fait un total de 36 victimes en Corée et la fin de l’épidémie a été déclarée le 28 juillet, soit deux mois après le signalement des premiers cas (plus d’informations dans le blog du Pr Christian Perronne )

Le 4 aout 2015, le ministre de la santé qui avait été confronté à l’insuffisance de moyens mis en place à l’occasion de l’épidémie de MERS CoV a été remplacé par un médecin de l’hôpital universitaire de Séoul.

Le nouveau gouvernement a pris des mesures pour se réorganiser face aux maladies transmissibles.

Selon un rapport de la Banque de Corée , l’économie du pays a souffert ces derniers mois de l’épidémie. Les acteurs du commerce et du tourismes ont été les plus concernés. Les achats des ménages ont diminué de plus de 12 % pendant l’épidémie. Et le nombre de visiteurs étrangers – en particulier chinois – a baissé de 40 % en juin, de 53 % en juillet et de 32 % en août.

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....