POINT DE VUE

ESC 2015 : la sélection des essais attendus par le Pr G Steg

Pr Ph Gabriel Steg

Auteurs et déclarations

24 août 2015

L'édito du Pr Gabriel Steg – Cardiologue

This feature requires the newest version of Flash. You can download it here.

Comme chaque fin d’été, le plus grand congrès mondial de cardiologie, l’European Society of Cardiology congress, livrera son lot de résultats pouvant changer les pratiques. On dénombre pas moins de 6 sessions de Hot Lines et 3 sessions de Clinical Trials Updates, « c’est dire toute la  richesse du panorama de la recherche clinique. Une partie substantielle de ces essais vient de groupes français et en particulier du groupe de la Pitié-Salpêtrière » souligne le Pr Steg.

Impossible de passer l’intégralité du programme en revue, le Pr Steg nous livre sa sélection d’essais cliniques attendus. Pour chaque thématique, nous renvoyons vers le site de l’ESC pour connaitre les détails et horaires des sessions.

1-Thématique infarctus du myocarde

Hot Line I - Acute myocardial infarction

-L’étude ALBATROSS porte sur l’utilisation précoce du blocage  de l’aldostérone dans l’infarctus du myocarde,  cet essai est coordonné par le Pr Gilles Montalescot (Pitié-Salpêtrière, Paris).

-L’essai CIRCUS, coordonné par le Pr Michel Ovize (Lyon),porte sur le traitement pharmacologique par la cyclosporine pour mimer le post-conditionnement, sujet auquel cette équipe a consacré de nombreux travaux et qui arrive enfin au stade d’un essai clinique pivot.

L’essai PRomPT, présenté par Gregg Stone (New York) qui s’interroge sur l’intérêt de la stimulation endocavitaire de la zone péri-infarctus pourrait prévenir le remodelage ventriculaire gauche délétère post-infarctus.

2-Thématique arythmies et stimulation

Hot Line II - Atrial fibrillation/Pacing

-L’essai EAST AF qui s’intéresse au traitement anti-arythmique comme traitement adjuvant de l’ablation pour minimiser les troubles du rythme supra-ventriculaire péri-ablation.

-L’étude AEGEAN, coordonnée par le groupe de la Pitié, qui porte sur l’éducation thérapeutique et l’optimisation du traitement antithrombotique chez les patients à risque de FA.

L’essai LEADLESS sur les pacemakers sans sonde.

3-Thématique diabète et pharmacologie

Hot Line III - Diabetes mellitus/Pharmacology

-L’essai OPTIDUAL, cordonné par le Dr Gérard Helft (Pitié-Salpêtrière) qui compare  12 mois versus 48 mois de clopidogrel  chez des patients implantés d’un stent actif. C’est un sujet qui a déjà fait couler beaucoup d’encre et généré de nombreux essais randomisés dont des essais français : ARCTIC-Interruption et ITALIC . Cet essai qui s’intéresse à une durée très prolongée de clopidogrel dira s’il y a une différence en terme de bénéfice ou de risque avec cette stratégie.

4-Thématique hypertension

Hot Line IV - Hypertension

Cette session  comporte essentiellement des comparaisons de stratégies thérapeutiques. Il faut noter que trois essais différents sont présentés par le même orateur britannique Bryan Williams qui semble être un hypertensiologue particulièrement actif !  Il présentera PATHWAY-2, PATHWAY-3 et PARAMETER, des études qui s’intéressent aux stratégies avec diurétiques, à l’optimisation des traitements antihypertenseurs et à l’effet sur la rigidité artérielle de la néprilysine comparée aux ARA II.

5-Thématique insuffisance cardiaque

Hot Line V- Heart failure

-L’essai SERVE HF, présenté par Martin COWIE (Londres) qui s’intéresse au traitement des apnées du sommeil chez les insuffisants cardiaques. Contre toute attente, on sait déjà que cet essai a été arrêté prématurément  en raison d’un excès de mortalité dans le groupe traité. Ces résultats seront probablement source de nombreux commentaires.

-Nouveaux résultats de l’essai MATRIX, l’un des plus grand essai randomisé de stratégie d’accès pour l’angioplastie, voie radiale contre voie fémorale, chez les patients qui ont un SCA. MATRIX est aussi (plan factoriel 2 x 2) le plus grand essai comparant une stratégie reposant sur la bivalirudine ou sur l’héparine (plus de 7000 malades). Ces résultats pourraient mettre tout le monde d’accord dans la polémique persistante sur la justification (ou pas) de l’excès de coût associé à l’emploi de la bivaluridine comparativement à la bonne vieille héparine.

-Enfin, on attend des résultats sur les stents bioabsorbables, imprégnés d’évérolimus, comparé aux stents conventionnels à l’évérolimus. C’est un vrai challenge car les stents à l’évérolimus donnent déjà d’excellents résultats difficiles à battre.

Evidemment ce survol ne résume pas l’intégralité du congrès, je vous encourage à suivre la couverture sur Medscape France.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....