POINT DE VUE

MERS-CoV en Corée : quels enseignements pour la France ?

Pr Christian Perronne

Auteurs et déclarations

22 juillet 2015

Le blog du Pr Christian Perronne – Infectiologue

This feature requires the newest version of Flash. You can download it here.

Le 20 mai, le virus MERS-CoV (Middle East Respiratory Syndrom coronavirus) faisait son entrée en Corée du Sud. Le sujet infecté, un homme de 68 ans rentrant d’un séjour dans la péninsule arabique, a fréquenté plusieurs établissements de santé avant que le virus ne soit diagnostiqué. Résultat : au 30 juin, on comptait 182 cas secondaires, dont 32 décès, les mesures d’isolement strict des cas et les mises en quarantaine des sujets contacts n’ont été mises en place qu’à la mi-juin.

Sur ces 182 cas, tous sauf 1 sont secondaires à une transmission nosocomiale. Par ailleurs, 20% des sujets atteints sont des professionnels de santé.

Il faut donc garder à l’esprit que toute personne qui se présente avec un syndrome respiratoire fébrile, avec atteinte pulmonaire, doit être interrogée par le premier médecin qui la voit sur ses éventuels facteurs de risque : voyage récent dans la péninsule arabique ou en Corée du Sud ; exposition nosocomiale possible ; exposition à des dromadaires.

En cas de suspicion, il faut immédiatement isoler le patient dans une pièce séparée, et contacter le 15, qui indiquera la marche à suivre.  

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....