Survivants du cancer : une « appli » Iphone pour savoir quoi faire après

Aude Lecrubier, Roxanne Nelson

Auteurs et déclarations

4 décembre 2013

Survivants du cancer : une « appli » Iphone pour savoir quoi faire après

Des chercheurs néerlandais ont développé une application mobile pour aider les personnes qui ont survécu à un cancer à mieux gérer leur parcours de soins après la maladie.
4 décembre 2013

Groningen, Pays-Bas — Depuis quelques mois, les applications pour smartphones dédiées aux patients atteints de cancer se multiplient. Beaucoup se présentent comme des outils d'évaluation du risque de cancer ou comme des aides au diagnostic, d'autres sont élaborées pour accompagner le patient pendant la maladie ou même pour dépister le risque de rechute. Tout dernièrement, des chercheurs hollandais ont développé une application destinée à optimiser le suivi des patients qui ont survécu à leur cancer [1].

Grâce à l'application, les survivants ont connaissance non seulement des soins qu'ils doivent recevoir mais aussi, quand, où, et par qui ils doivent être pratiqués (oncologue, infirmière, médecin de ville…).

L'initiative va dans le sens des programmes de suivi des patients survivants d'un cancer qui sont élaborés par les sociétés savantes en Europe comme aux Etats-Unis.

Dans une lettre aux éditeurs publiée le 18 novembre dans l'édition en ligne du Journal of Clinical Oncology, les développeurs expliquent que l'application « Survivor Care app » est « un support numérique personnel » pour les personnes qui ont survécu à un cancer.

Une application testée aux Pays-Bas


« Cette application a été lancée aux Pays-Bas l'année dernière », précise l'un des concepteurs, le Dr Jourik A. Gietema (Oncologie Médicale, Centre hospitalo-universitaire de Groningen, Pays-Bas). Dans un premier temps, elle a été évaluée chez des patients ayant survécu à un cancer des testicules au stade métastatique. Ces participants inclus dans un programme de suivi après cancer nécessitaient une surveillance importante en raison de la chimiothérapie à laquelle ils avaient été soumis.

Suite aux premiers retours d'expérience, l'application a été lancée au niveau national. « Les patients sont particulièrement satisfaits d'avoir un aperçu global de leur prise en charge après cancer, » commente le Dr Gietema.

Les données « patient » proviennent du dossier médical et sont moulinées dans un site web associé qui génère le programme de suivi. Les algorithmes utilisés par l'application s'appuient sur les recommandations de bonne pratique appliquées à l'individu en fonction de son diagnostic, de ses comorbidités et de son traitement. Les données sont encodées dans un QR code (code-barre en 2 dimensions) qui peut être scanné directement par l'application à partir de l'ordinateur de l'oncologue, ce qui permet un transfert fiable des données et limite les problèmes de sécurité.

Pour le moment l'application n'est utilisable qu'aux Pays-Bas car les recommandations utilisées sont celles du pays. En revanche, l'application en elle-même et le site web associé sont accessibles dans le monde entier.

L'application peut être téléchargée en anglais sur App Store. Le site http://survivorcare.umcg.nl/ offre à l'oncologue la possibilité de tester l'application et le plan de suivi généré.

Ce sujet a fait l'objet d'une publication dans Medscape.com

Le co-auteur Arjan W. Duijzer est employé (haut poste) chez Nxt Step. Les autres auteurs n'ont pas de liens d'intérêt.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....