Cas clinique : Otalgie et éruption cutanée chez un homme de 24 ans VIH+

Dr D. Brady Pregerson

Auteurs et déclarations

20 février 2015

Histoire de la maladie

Un homme de 24 ans, chez qui un diagnostic d’infection à VIH a été récemment posé, se présente au service des urgences en raison d’une douleur de l’oreille gauche qui a débuté 24 h plus tôt. La veille, il a consulté un médecin généraliste qui n’a rien diagnostiqué et qui lui a expliqué que son tympan était d’allure normale sans signes d’infection. Le jour où il se présente aux urgences, il signale que la douleur s’est majorée et que son oreille est désormais érythémateuse et enflée. Il explique aussi qu’il a vomi deux fois au cours des dernières 24 h et qu’il se sent vertigineux. Il décrit ses vertiges comme la sensation que « tout tourne autour de lui » et que cet état empire au moindre mouvement de tête.

En outre, il signale que son audition à gauche est comme « assourdie » en comparaison avec son coté droit. Il n’aurait pas présenté de fièvre, de frissons, de céphalées ni d’asthénie. Interrogé sur son histoire récente, il explique qu’il ne s’est pas gratté l’oreille et qu’il n’y a pas introduit de corps étrangers tels qu’un coton tige. Il ne rapporte pas non plus de notion de traumatisme. Aucun antécédent allergique ni médical en dehors du VIH n’est signalé par le jeune homme, qui n’est pas encore traité pour son infection.

Examen clinique et bilan paraclinique

Le patient est bien éveillé et calme à l’examen d’entrée aux urgences : sa température est de 36,6 °C, sa pression artérielle de 132/87 mm Hg, son pouls de 124/min et sa fréquence respiratoire de 18. L’examen de la tête et du cou confirme que l’oreille gauche est inflammatoire et oedematiée. L’oreille gauche dans son ensemble est érythémateuse et enflée. En outre, elle est le siège d’une éruption vésiculeuse multifocale et superficielle (illustration).

Le tympan est d’allure normale, il n’est pas érythémateux, on y décèle aucun exsudat et il n’est pas bombé. L’examen de l’oropharynx est sans particularités.

À l’examen oculaire, on note un nystagmus battant à gauche lorsque le patient regarde à droite. Une asymétrie faciale peu marquée et une légère perte de la force musculaire au niveau du front, des muscles orbiculaires des paupières et des orbiculaires de la bouche sont signalées. 

En dehors de ces particularités cliniques, l’examen du nerf facial est dans les imites de la normale.

Aucune perte de force musculaire n’est retrouvée au niveau des extrémités, l’examen de la sensibilité et de la proprioception ne décèle aucune anomalie. Les réflexes ostéo-tendineux sont dans les limites de la normale. Le reste de l’examen physique – notamment cardiaque et pulmonaire – est sans particularités.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....