Démographie des EHPAD : 23% des plus de 84 ans et 22% souffrant d’Alzheimer ou apparenté

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

15 décembre 2014

Paris, France — Les résidents en établissement d’hébergement pour personnes âgées sont de plus en plus nombreux et moins autonomes qu’auparavant, selon une enquête de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) comparant les années 2007 et 2011 [1].

 
Environ 10 % des 75 ans ou plus et près de 23 % des 85 ans ou plus résident en établissement pour personnes âgées.
 

Entre 2007 et fin 2011, le nombre de personnes vivant dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées a augmenté de 5,5 % pour atteindre le chiffre de 693 000, indique la DREES.

En 2011, « environ 10 % des 75 ans ou plus et près de 23 % des 85 ans ou plus résident en établissement pour personnes âgées », notent les enquêteurs.

La durée moyenne de séjour, de 2 ans et demi, est, elle, restée stable depuis 2007.

Comme en 2007, les trois quarts des résidents sont des femmes et leur part augmente avec l’âge. « Plus souvent veuves et dépendantes que les hommes du même âge, elles partent plus fréquemment vivre en institution. Ainsi, 13 % des femmes de 75 ans ou plus sont hébergées en institution, contre 6 % des hommes. Ces écarts sont de plus en plus marqués à partir de 80 ans », indique la Drees.

Une population de résidents plus âgée et une entrée en EHPAD plus tardive

Dans l’ensemble, les résidents sont plus âgés en 2011 qu’en 2007. Plus des trois quarts (78 %) ont 80 ans ou plus à la fin 2011 versus 74 % en 2007. L’âge moyen des résidents progresse de dix mois par rapport à 2007 et atteint 85 ans. Celui des hommes augmente plus que celui des femmes.

Aussi, l’entrée en institution en 2011 est plus tardive, en moyenne à 84 ans et 5 mois contre 83 ans et 5 mois en 2007.

« L’augmentation de l’âge à l’entrée est une tendance de long terme : les personnes entrées en 1994 étaient âgées en moyenne de 82 ans », indique le rapport.

Les décès qui touchent en premier lieu les patients les plus âgés ont concerné un peu plus d’un résident sur cinq au cours de l’année 2011 (150 000 résidents). Trois décès sur quatre sont survenus dans l’établissement et le quart restant au cours d’une hospitalisation.

Dépendance accrue, en particulier chez les plus jeunes

 
Fin 2011, 22 % des résidents, soit 152 600 personnes, souffraient de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée.
 

La perte d’autonomie est plus marquée en 2011 qu’en 2007, et ce pour toutes les activités et à tout âge mais, surtout chez les jeunes. En effet, la perte d’autonomie parmi les moins de 70 ans augmente de sept points entre 2007 et 2011, passant de 76 % à 83 % alors que celle des résidents de plus de 80 ans passe de 86 % à 89 % (+3 points).

Dans 86% des cas, les résidents les plus jeunes avaient besoin d’aide pour faire leur toilette et souffraient de troubles de la cohérence, l’un des principaux facteurs de leur entrée en institution.

Aussi, la Drees souligne qu’à la fin 2011, 22 % des résidents, soit 152 600 personnes, souffraient de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée.

 

REFERENCE :

  1. Sabrina Volant. Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), Ministère des Finances et des Comptes publics, Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social. 693 000 résidents en établissements d’hébergement pour personnes âgées en 2011. Etudes et résultats. N° 899. décembre 2014.

LIENS

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....