Troubles psychiatriques et différences culturelles

Dr Christoph U. Correll, Dr Bret S. Stetka

Auteurs et déclarations

19 décembre 2014

Dans cet article

Piblokto, Pibloktoq

Région/culture: Région arctique et sybaritique, communautés Inuit

Le piblokto, également nommé « hystérie arctique », se caractérise par un épisode de trouble dissociatif pendant lequel la personne présente un état d’excitation extrême, parfois suivi de convulsions, voire d’un coma. L’individu manifeste un comportement irrationnel, avec des mouvements incontrôlés, qui conduisent parfois à la destruction de biens.

Cet état a été observé pour la première fois chez des Inuhuit, un peuple Inuit vivant au Groenland, au Nord du cercle arctique.

Le piblokto serait lié à une intoxication par la vitamine A, présente en grande quantité dans la chair de certains animaux consommés par ces populations (ours polaire, morse, phoque). [1,6,7] Certaines formes de malnutrition, comme un déficit en vitamine D ou en calcium, peuvent également être en cause.

Comme dans le cas de l’amok, on peut aussi y associer un délire ou un trouble de la personnalité et de l’humeur.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....