Troubles psychiatriques et différences culturelles

Dr Christoph U. Correll, Dr Bret S. Stetka

Auteurs et déclarations

19 décembre 2014

Dans cet article

Grisi Siknis

Région/culture: Amérique centrale, Amérique du Sud

Signifiant « maladie folle », le grisi siknis est une sorte de crise d’hystérie qui s’observe essentiellement au Nicaragua. C’est un état contagieux qui affecte principalement les adolescentes et les jeunes femmes, en particulier entre 15 et 18 ans. Les populations locales considèrent qu’il est causé par de la magie noire.

Les attaques débutent par des maux de tête, des vertiges, de l’anxiété, des nausées, de la colère irrationnelle et/ou de la peur. Dans un deuxième temps, la victime perd conscience et tombe à terre. Ensuite, s’estimant attaquée par des forces maléfiques, elle s’enfuie ou se met à se battre avec des ennemis invisibles.

Les personnes atteintes ont tendance à percevoir leur entourage comme des représentations diaboliques, deviennent insensibles à la douleur corporelle et démontrent une totale amnésie après les événements. Certains estiment aussi bénéficier de pouvoirs surhumains. 

Ce syndrome s’apparente au trouble dissociatif de conversion, qui peut engendrer une paralysie en réaction à une forte émotion. Bien que la cause ne soit pas clairement définie, le grisi siknis pourrait être assimilé à un trouble lié au stress, au désespoir ou à une forte anxiété. [1]

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....