Troubles psychiatriques et différences culturelles

Dr Christoph U. Correll, Dr Bret S. Stetka

Auteurs et déclarations

19 décembre 2014

Dans cet article

Maladie du fantôme

Région/culture: Amérindiens, hispano-américains

Selon les cultures amérindiennes et hispano-américaines, la maladie du fantôme se développe chez les individus trop préoccupés par la mort ou longtemps affectés après le décès d’un proche. Elle se manifeste par une faiblesse, des étourdissements, une perte d’appétit, un vertige, un sentiment de peur, des hallucinations ou une suffocation.[1]

Ces symptômes peuvent être assimilés à ceux d’un état dépressif prolongé. La personne affectée en vient alors à somatiser sa souffrance psychologique, en vue certainement de mieux l’accepter.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....